Kering: le groupe de luxe recrute Antonio Calce pour diriger Sowind Group

L'Italien Antonio Calce a pris lundi la direction de Sowind Group, qui regroupe les marques horlogères Girard-Perregaux et JeanRichard du groupe de luxe Kering, a annoncé ce dernier. M. Calce supervisera le management des deux marques et leur manufacture horlogère et reportera directement au directeur général du pôle "Montres et Joaillerie" de Kering, Albert Bensoussan, indique un communiqué de Kering lundi soir. Diplômé en microtechnologie et management, Antonio Calce a fait toute sa carrière dans l'industrie horlogère. Il a commencé au sein du groupe suisse Richemont comme responsable du département technique de la manufacture Piaget, avant de rejoindre en 2001 la marque Panerai, et en 2005 Montres Corum en tant que vice-président des opérations puis directeur général.

Antonio Calce dirigera désormais Sowind Group à la place de Michele Sofisti

Sowind, filiale de Kering à La Chaux-de-Fonds, détient les marques Girard-Perregaux et JeanRichard, et développe et produit des mouvements et des montres mécaniques y compris pour des tiers. Le groupe Sowind a été dirigé pendant trois ans jusqu'à l'été 2014 par Michele Sofisti. Ce dernier avait alors pris en charge la direction des montres et de la joaillerie chez Gucci. Mais il a finalement quitté Gucci et le groupe Kering il y a quelques semaines.

Kering avait par ailleurs annoncé vendredi la nomination de Christophe Artaux comme directeur général de sa marque joaillère chinoise Qeelin. Il remplace Guillaume Brochard, "qui a choisi de quitter l'entreprise pour des raisons personnelles". M. Artaux travaillera en tandem avec le directeur de la création et co-fondateur de Qeelin, Dennis Chan. Il a oeuvré jusqu'à présent dans l'audit et le consulting, mais aussi au sein du groupe Yves-Rocher et de la division Montres et Joaillerie de LVMH, numéro un mondial du luxe, notamment pour ses marques horlogères Hublot et TAG Heuer. Kering avait pris fin 2012 le contrôle de Qeelin, marque fondée par le duo franco-chinois Brochard-Chan et connue notamment pour ses petits pandas "BoBo" déclinés sous forme d'oursons d'or et de diamants. Elle réalisait alors un chiffre d'affaires de moins de 30 millions d'euros. Pour la première fois, le groupe qui détient Gucci, Bottega Veneta ou encore Saint Laurent, avait ainsi fait entrer dans son portefeuille une marque asiatique. En juin, Qeelin avait lancé sa première collection de haute joaillerie. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS