LVMH nomme l'ex-DG de Luxottica pour chapeauter ses activities dans l'hôtellerie

Paris - Le géant du luxe LVMH, qui a racheté l'an dernier le groupe d'hôtellerie Belmond et détient déjà les hôtels Cheval Blanc, a annoncé vendredi avoir désigné l'ex-directeur général de Luxottica Andrea Guerra pour chapeauter ses activités hôtelières.

En avril 2019, le groupe de Bernard Arnault avait annoncé la finalisation du rachat des hôtels de luxe Belmond, une transaction qui valorisait l'entreprise à 3,2 milliards de dollars.

LVMH compte déjà en son sein la marque Cheval Blanc, qui s'appuie sur quatre hôtels très haut de gamme (à Courchevel, aux Maldives, à Saint-Barthélemy et à Saint-Tropez) et va en ouvrir un cinquième à Paris au printemps sur le nouveau site de la Samaritaine.

Dans un communiqué, le numéro un mondial du luxe annonce l'arrivée, le 16 mars prochain, d'Andrea Guerra comme membre de son comité exécutif et directeur général de LVMH Hospitality Excellence, l'entité récemment créée pour regrouper les activités hôtelières.

Andrea Guerra, ex-conseiller stratégique du gouvernement de Matteo Renzi

Andrea Guerra, qui a commencé sa carrière dans le secteur de l'hôtellerie au sein de Marriott International, a été de 2004 à 2014 le directeur général du groupe d'optique italien Luxottica. Il a ensuite été conseiller stratégique auprès du gouvernement italien de Matteo Renzi avant d'être nommé en 2015 président exécutif d'Eataly, qui compte 39 restaurants-épiceries de gastronomie italienne dans le monde.

LVMH précise qu'Olivier Lefebvre, directeur général des hôtels Cheval Blanc, et Roeland Vos, PDG de Belmond, continueront d'exercer leurs fonctions. « La demande d'expériences de haute qualité est en forte croissance dans le secteur de l'hôtellerie » et « l'expertise d'Andrea Guerra permettra à nos propriétés d'exception de franchir une étape nouvelle dans leur développement », commente Bernard Arnault, cité dans le communiqué.

Fondé en 1976 avec l'acquisition de l'hôtel Cipriani à Venise, Belmond détient ou exploite 33 hôtels - soit quelque 3 100 chambres - dont, au Brésil, le Copacabana Palace à Rio de Janeiro, l'hôtel das Cataratas situé dans le parc national des célèbres chutes d'Iguazu ou encore au Mexique, le Maroma Resort and Spa.

Le groupe est présent dans 24 pays, et a affiché un chiffre d'affaires de 572 millions de dollars sur la période de 12 mois achevée fin septembre 2018.(AFP)

Photo : Andrea Guerra, LVMH

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS