Matchesfashion.com s’offre l’ex global CEO de Chanel

L’entreprise londonienne Matchesfashion, fondée en 1987 par Tom et Ruth Chapman, s’offre une recrue de choix. Il s’agit de Maureen Chiquet, bien connue du monde du luxe puisqu’elle était jusqu’en 2016 la Global CEO de Chanel. Cette américaine avait quitté l’entreprise française à la grande surprise des observateurs privilégiés. On a parlé de “divergences d’opinions sur la stratégie de la maison” entre la CEO et la famille Weitheimer. Formule courtoise pour signifier un licenciement. Actionnaire majoritaire avec son frère Gérard, Alain Wertheimer avait repris en main personnellement la direction de la célèbre maison française de luxe. On n’a jamais connu depuis les raisons de ces “divergences”, certains avis autorisés ont cependant pointé du doigt la mauvaise compréhension, de la part de la clientèle, d’une politique commerciale offensive: Chanel en 2015 avait en effet augmenté ses prix en euros et baissé ceux libellés en dollars ce qui avait provoqué une hystérie d’achat en Chine et à Hong Kong où les clients se précipitaient pour bénéficier de larges et opportunes réductions.

Avant de débuter en 2007 les neufs années de son mandat de global CEO, Maureen Chiquet qui est née en 1963 à Saint-Louis, avait commencé sa carrière au poste de chef de produit chez L’Oreal à Paris. Elle avait ensuite travaillé chez Gap, Old Navy et Banana Republic aux Etats Unis avant de rejoindre en 2003 la filière américaine de Chanel dont elle avait pris la tête l’année suivante. On comprend les raisons qui ont poussé Matchesfashion et son nouvel actionnaire Apax à s’offrir ce poids lourd: Maureen Chiquet avait en effet accompagné avec succès la croissance de Chanel tout en consolidant la maison française dans l’univers du luxe, que ce soit pour l’horlogerie ou la maroquinerie.

Poursuivre l’expansion de Matchesfashion.com à l’international

Diplômée de l’université de Yale, Maureen Chiquet qui siège également au conseil d’administration de Canada Goose tout en étant administratrice de la New York Academy of Art, siégera donc désormais au conseil d’administration Matchesfashion en tant que directeur non-executif. Ulric Jérome reste en effet CEO de l’entreprise anglaise. “Aujourd'hui, le luxe est défini non seulement par les produits que nous achetons, mais également par des facteurs intangibles tels que le temps, les relations et les expériences enrichissantes, commente t’elle. Matchesfashion.com excelle à fournir aux clients de luxe tout ce qu’ils désirent. Je suis ravie de participer à sa croissance continue. " Elle siégera aux cotés de Trevor Mather, PDG de Auto Trader qui a lui aussi été nommé en tant que directeur non-executif.

Deux nominations dont se réjouit le français Ulric Jérôme, ex directeur executif de Pixmania, qui déclare: “Alors que nous cherchons à créer l'expérience d'achat de luxe la plus personnelle au monde, la société bénéficiera de références impressionnantes de Maureen et de Trevor en matière de technologie, d'expérience client et de vente au détail de luxe. Maureen apportera une compréhension profonde du monde du luxe, tant du point de vue du client que du produit. Elle fournira également un aperçu précieux du développement de l'identité de la marque tandis que la perspicacité de Trevor, qui a supervisé une période importante de croissance et de transformation chez Auto Trader, aidera Matchesfashion.com à poursuivre son expansion à l'échelle mondiale. "

Crédit photo: maureenchiquet.com, dr
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS