• Home
  • Actualite
  • People
  • OTB nomme Ubaldo Minelli au poste de PDG de Jil Sander

OTB nomme Ubaldo Minelli au poste de PDG de Jil Sander

By Huw Hughes

16 sept. 2021

People

Image: Ubaldo Minelli via OTB

Le groupe de mode italien OTB a nommé son actuel PDG Ubaldo Minelli au poste supplémentaire de PDG de la marque Jil Sander, a indiqué WWD.

La nomination survient après le rachat de la marque de luxe allemande par OTB au groupe de mode japonais Onward Holding. Le montant n’avait pas été divulgué en mars.

Ubaldo Minelli remplace Axel Keller, aux commandes de la marque depuis octobre 2018, date à laquelle il a été promu du poste de directeur commercial.

Jil Sander a été fondée en 1968 à Hambourg par son créateur éponyme qui a depuis quitté la marque.

Un nouveau patron chez Jil Sander

La nomination de Ubaldo Minelli pourrait être interprétée comme un signe de confiance d'OTB envers le label, qui depuis 2017 est sous la direction créative du couple Luke et Lucie Meier.

Dans une précédente interview avec WWD, le fondateur et président d'OTB, Renzo Rosso, a déclaré à propos de la marque : « Jour après jour, je m'émerveille de la beauté, de la pureté et de la sophistication de ce produit, et j'ai une belle relation avec Luke et Lucie. (...) Je les implique de plus en plus activement dans l'entreprise, et au-delà de la créativité, je souhaite avoir leur avis. »

Renzo Rosso a également déclaré qu'il prévoyait de développer la structure de gestion de Jil Sander et de se concentrer davantage sur le merchandising et la technologie dans le cadre d'une avancée numérique.

Le groupe OTB, qui détient également les marques Diesel, Margiela et Viktor & Rolf, a enregistré une augmentation de 14 pour cent de son chiffre d'affaires consolidé à 1 317 millions d'euros et un EBITDA de 176 millions d'euros pour l'exercice 2020. Tandis que Jil Sander a signalé une perte de 21,2 millions de dollars au cours de l'année jusqu'en février 2020, a rapporté Reuters.

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.