(publicité)
(publicité)
Rodolfo Paglialunga quitte Jil Sander

Le directeur artistique Rodolfo Pagliaunga quitte Jil Sander. Leur collaboration se termine après 3 ans, faisant de la dernière collection prêt-à-porter femmes Automne-Hiver 2017 la dernière conçue par le directeur de la création pour la marque.

« Ce fut un grand plaisir de collaborer avec tout le monde, à Jil Sander, et d’avoir contribué à l'histoire et l'héritage de la marque », a déclaré Rodolfo Paglialunga.

« Nous avons décidé de mettre fin à notre collaboration professionnelle avec Rodolfo Paglialunga, en accord avec le créateur lui-même », a déclaré Alessandra Bettari, pdg de la marque, appartenant au groupe japonais OLG. « Nous voulons remercier Roberto Paglialunga pour son excellent travail chez Jil Sander et pour le respect qu'il a porté à l'ADN de la marque».

Rodolfo Paglialunga, qui a dans le passé travaillé chez Prada et Vionnet, a présenté sa dernière collection (automne-hiver 2017) pour Jil Sander lors de la Fashion Week à Milan en février. La maison, basée à Milan, n'a pas indiqué quand serait annoncé le successeur de l'Italien à la direction artistique.

Selon la publication spécialisée WWD, la griffe s'apprête à nommer à ce poste le couple de créateurs Lucie et Luke Meier, information qu'un porte-parole de Jil Sander s'est refusé à commenter. Lucie Meier s'est fait connaître en assurant l'intérim à la direction artistique de Dior, en tandem avec Serge Ruffieux - depuis nommé chez Carven - entre le départ de Raf Simons en octobre 2015 et l'arrivée de Maria Grazia Chiuri en juillet 2016.

La créatrice suisse avait auparavant travaillé chez Balenciaga et Louis Vuitton. Son mari, Luke Meier, a été styliste pour la griffe new-yorkaise de streetwear Supreme avant de cofonder la marque de mode masculine OAMC. Lancée par la créatrice allemande Jil Sander en 1973, la griffe éponyme a notamment eu comme directeur artistique le Belge Raf Simons de 2005 à 2012. La maison a été vendue en 1999 au groupe italien de luxe Prada, avant d'être rachetée en 2006 par la société de capital-investissement Change Capital, basée à Londres, puis par OLG deux ans après.

Photo: Jil Sander