Tod’s : Walter Chiapponi est le nouveau directeur artistique

La marque de luxe italienne annonce l’arrivée de Walter Chiapponi au poste de directeur de la création des collections homme et femme. L’Italien vient renforcer la nouvelle stratégie du groupe dont le chiffre d’affaires est en léger recul.

On ne savait plus très bien qui créait chez Tod’s ces dernières saisons. Après le départ d’Alessandra Facchinetti, la directrice artistique des collections femme, en mai 2016 et non remplacée depuis, et surtout celui d’Andrea Incontri à la tête des lignes de prêt-à-porter homme depuis juin 2014 partie en juin 2019, Tod’s travaillait avec son équipe créative en interne.

Un Italien pure souche

Désormais, place au renouveau, la maison accueille l’Italien Walter Chiapponi pour s’occuper à la fois des collections femme et homme. Née en 1978, l’homme n’est autre que l’ancien designer en chef de la griffe Bottega Veneta à l'époque de Tomas Maier. Après des études à l’Istituto Europeo di Design de Milan, il fait ses débuts dans le monde de la mode à la fin des années 1990. Passé par la maison Givenchy à Paris, il rentre en Italie en 2007 et travaille successivement pour Valentino, Gucci, Miu Miu et Bottega Veneta.

Chez Tod’s, son travail sera visible à partir de la collection automne-hiver 2020-2021, en magasin à partir de l'automne prochain.

"C’est un grand honneur de travailler pour ce groupe. Tod's est une marque qui a toujours représenté l'excellence dans le panorama international de la qualité et du style italiens. Pouvoir contribuer au développement de ce style de vie représente un défi et une grande fierté ", a déclaré Walter Chiapponi.

Toujours plus de collections

Alors que Tod’s (qui concentre notamment les marques Tod’s, Fay, Hogan ou encore Roger Vivier) vient tout récemment de recruter Alessandra Domizi en tant que Directrice des technologies numériques et de l’innovation, la griffe affirme plus que jamais ses ambitions de renforcer son opération séduction auprès des jeunes consommateurs. Un projet débuté en 2018 avec le lancement de la Tod’s Factory qui consiste à confier à un talent (styliste, artiste) une ligne, quatre fois par an. Pour Diego Della Valle, le président du groupe, l’objectif est clair : accélérer le turnover des collections dans une démarche «de création, de qualité et d’expérimentation» pour capter les millenials. Après une première capsule avec Alessandro Dell’Acqua lancée fin 2018, c’est le créateur Alber Elbaz qui a créé la surprise cette rentrée.

Déjà, les résultats de l’année 2019 sont attendus avec impatience pour voir si toutes ces actions ont commencé à porter leurs fruits. De fait, l’année dernière, Tod’s a enregistré un léger recul de son chiffre d’affaires, en baisse de -2,4 pour cent à taux de change comparables. Le chiffre d’affaires du Groupe s’élevait alors à 940,4 millions d’euros, dont près de 80 pour cent générés par l’activité Souliers.

Photos : Portrait de Walter Chiapponi, courtoisie de Tod's

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS