La créatrice de mode Agatha Ruiz de la Prada baisse le rideau de sa boutique du 6e arrondissement à Paris (9 rue Guénégaud) après avoir fermé ses points de vente à New York et à Milan en 2017. D'après la société, fermer la boutique de Paris aurait été un choc émotionnel, car la capitale parisienne constituait un territoire clé pour la maison. La créatrice, aurait indiqué que cette adresse à Paris serait celle qui lui coûterait le plus cher avec la boutique de Madrid. Pour l'entreprise, le réseau des boutiques Agatha Ruiz de la Prada subit les conséquences d'un décret approuvé en Espagne fin 2016. Ce dernier l'empêcherait de déduire les pertes de ses filiales étrangères.

En 2017, à la suite de la signature d'un accord de distribution avec le site de e-commerce américain "Moda Operandi", la priorité commerciale de la marque Agatha Ruiz de la Prada est de faire évoluer sa boutique en ligne. La même année, la créatrice a remporté le Prix National de la Mode, décerné par le ministère espagnol de l'Éducation, de la Culture et du Sport.

Actuellement, la marque se concentre sur le digital bien que la firme ne renonce pas à d'éventuelles nouvelles ouvertures en propre. Cette dernière compte actuellement trois autres boutique Agatha Ruiz de la Prada à Madrid, Porto et Bogota. Actuellement les réseaux sociaux de la marque croissent également et plus particulièrement le compte Instagram de la créatrice qui s'investi personnellement dans sa gestion.

Les fashion weeks internationales continuent d'être un outil de promotion des produits de l'entreprise sur la scène mode internationale. Récemment, Agatha Ruiz de la Prada a collaboré avec Li & Fung, une entreprise chinoise, pour distribuer le linge de maison de la marque en Europe. Aujourd'hui, Agatha Ruiz de la Prada compte environ 150 points de vente dans le monde. Avec plus de 50 licences, l'entreprise généreraient environ 200 millions d'euros de chiffre d'affaires.