American Apparel se prépare pour des fermetures de magasins

Alors qu’American Apparel se rapproche de la faillite, les fermetures semblent être de plus en plus évidentes. Récemment, la marque de vêtements de basiques a commencé à afficher des soldes dans ses magasins existants, signe que les stocks doivent partir.

Récemment, Forever 21 et Amazon ont manifesté leur intérêt pour l'acquisition de la société Made-in-LA. Authentic Brands Group et Next Level Apparel sont également en pourparlers avec le détaillant, selon Reuters.

De nombreux magasins de Californie ont déjà mis en place des soldes de 40 pour cent dans tout le magasin. Bien que non confirmée publiquement, la poursuite de la vente avec la faillite imminente de la société suggère que le détaillant peut fermer ses magasins plus tôt que prévu.

Les fermetures de magasins ne sont pas surprenantes car la compagnie a fermé de nombreux magasins cette année. La marque de Los Angeles a déjà annoncé que sa succursale internationale devait fermer le mois dernier. Le 24 décembre, la branche britannique avait déjà fermé environ une douzaine de magasins, dont un seul restait à Londres. Comme indiqué précédemment par WWD, les 107 emplacements de la marque étaient peu susceptibles de rester sous le nouvel acheteur. Certains des magasins peuvent être acquis dans la vente aux enchères de la faillite, mais les flagships restant fermeront en avril 2017.

Photo crédit : FashionUnited

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS