Comment JD.com envisage l'avenir du retail

Amsterdam - Pour se faire une idée de l'avenir du commerce de détail, il est toujours bon de se tourner vers la Chine avec ses consommateurs avertis et ses entreprises qui repoussent les frontières du commerce électronique. Voici trois points à retenir sur le futur paysage du retail, selon le géant chinois de la vente au détail en ligne JD.com.

Pas de frontières

"L'avenir du retail, c'est un commerce sans limite. Les consommateurs pourront obtenir tout ce qu'ils veulent, peu importe où ils le veulent", a déclaré Ling Chenkai, vice-président de la stratégie d'entreprise et des investissements chez le détaillant chinois JD.com, au World Retail Congress. "Dans le secteur du retail illimité, notre but est d'amener le détaillant au consommateur."

Plutôt que d'être divisés entre online et offline, les "moments de shopping" apparaîtront partout et de nombreuses façons différentes (sociales, conversationnelles, basées sur l'IA) qui seront toutes reliées entre elles de façon transparente.

"La valeur des produits diminuera"

"La valeur des produits diminuera, mais la valeur du contenu et du service augmentera", a déclaré M. Ling au cours de son allocution.

La relation avec le consommateur ne s'arrête pas après un achat, c'est là qu'elle commence. Ling a utilisé des haut-parleurs intelligents pour la maison à titre d'exemple : le speaker ne sera pas seulement un produit, il sera le point de départ pour d'autres achats de contenu, de musique, de prévisions météorologiques et autres.

Cette nouvelle façon de penser un produit signifie aussi que le fabricant et le détaillant travailleront plus étroitement ensemble.

"Aujourd'hui, parce que le commerce de détail inclut le consommateur, nous sommes de plus en plus impliqués dans la création du produit. Nous allons nourrir les marques sur la base de nos connaissances sur le comportement des consommateurs et la dynamique du marché."

Le temps de la chaîne de valeur verticale intégrée est terminé

Au lieu de posséder la majeure partie de la chaîne de valeur, de l'entrepôt au système de livraison, les détaillants doivent examiner les pièces dont ils ont besoin à mesure que la complexité de l'industrie augmente. JD.com a commencé à chercher de l'aide auprès de spécialistes externes et a récemment découplé son unité de distribution. En construisant ce qu'elle appelle un écosystème, l'entreprise fait appel à une expertise technologique externe et espère établir une nouvelle norme pour la vente au détail.

Au lieu de posséder la majeure partie de la chaîne de valeur, de l'entrepôt au système de livraison, les détaillants doivent examiner les pièces dont ils ont besoin à mesure que la complexité de l'industrie augmente. JD.com a commencé à chercher de l'aide auprès de spécialistes externes et a récemment découplé son unité de distribution. En construisant ce qu'elle appelle un écosystème, l'entreprise fait appel à une expertise technologique externe et espère établir une nouvelle norme pour la vente au détail.

Nous devons vraiment comprendre tout au long de la chaîne de valeur, dans tout l'écosystème quelle partie nous devons posséder, quelle partie a une valeur stratégique pour nous", a déclaré Ling.

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : JD.com media resources

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS