Paris - Le chiffre d'affaires des magasins du commerce spécialisé a subi une impressionnante baisse de... 94 pour cent sur le mois d'avril, « sans surprise compte tenu de la fermeture de la quasi-totalité des magasins » lors du confinement, selon Procos, fédération patronale du secteur.

« Le chiffre d'affaires des magasins du commerce spécialisé à surface égale baisse de 94 pour cent en avril », explique Procos, qui rassemble 300 enseignes de « tous les secteurs d'activité », alimentaire spécialisé (hors grandes surfaces), restauration, équipement de la personne, de la maison, hygiène et santé, loisirs, automobile...

« Le e-commerce, notamment le "click & collect" a connu une reprise de dynamisme chez certains acteurs (sport, équipement de la maison, alimentaire spécialisé...) et permet de terminer le mois à -86 pour cent en moyenne lorsque l'on cumule magasins et e-commerce », poursuit la fédération. En cumul magasin plus e-commerce, le bilan des enseignes du commerce spécialisé au 30 avril, tous canaux de vente confondus est, en moyenne, en baisse d'un tiers depuis le début de l'année par rapport à 2019.

« Chacun est content de rouvrir, de retrouver une vie plus normale, mais la période à venir est celle de tous les dangers pour les commerçants », a averti le délégué général de Procos, Emmanuel Le Roch, cité dans un communiqué. « Cette période rend indispensable la poursuite de certaines aides de l'État, dont le chômage partiel, pour ajuster les effectifs à l'activité réelle et de trouver des solutions volontaristes d'adaptation des coûts d'exploitation », poursuit-il, évoquant notamment la question des loyers, et ce, afin de « réduire le risque de défaillances et de fermetures ».(AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS