Les salariés français de l'enseigne de vêtements britannique New Look sont appelés à faire grève et à se rassembler lundi devant le siège parisien de l'entreprise pour réclamer un "vrai plan de sauvegarde de l'emploi", a indiqué samedi le syndicat SUD-Commerce.

La direction de New Look France avait annoncé fin février être à la recherche d'un repreneur, mais "les chances de reprise sont faibles", a estimé auprès de l'AFP David Muntoni, délégué SUD-Commerce.

Certains des 30 magasins français de la marque ont déjà fermé, d'autres sont menacés d'expulsion, comme à la Défense, car le bail n'a pas été payé, selon cette source.

"Les voyants sont plutôt en faveur d'une liquidation", déplore David Muntoni, qui souhaite la mise en place d'un "vrai plan de sauvegarde afin que les salariés puissent partir dignement".

L'effectif des magasins français est tombé de 400 à 350 salariés ces derniers mois au fil des départs.

New Look compte 30 magasins en France pour un chiffre d'affaires d'environ 50 millions d'euros mais est déficitaire. L'enseigne de mode bon marché souffre comme l'ensemble du secteur de l'habillement de la concurrence de la vente en ligne.

En septembre, le groupe avait lancé un plan de restructuration qui prévoyait la fermeture de deux tiers de ses magasins en France et la suppression de plus de 250 emplois, avant de renoncer à ce projet avec l'arrivée d'une nouvelle direction et l'annonce de la recherche d'un repreneur.

L'enseigne a fermé tous ses magasins en Chine et en Belgique et a annoncé au Royaume-Uni un important plan de restructuration portant sur la fermeture de 60 magasins et la suppression de 980 emplois. (AFP)

UPDATE: Représentant de New Look France . Service communication de New Look France:
“Le 28 février dernier, la direction de New Look France a annoncé le lancement d’une procédure de recherche de repreneurs pour les activités de New Look en France. Le groupe est confronté à des difficultés économiques très importantes. Dans un contexte économique sur le marché du textile extrêmement difficile, le groupe a recentré ses activités sur son marché principal au Royaume-Uni. Dans ce contexte, le groupe cherche une solution de reprise pour les activités de New Look en France. Cela a été annoncé le 28 février dernier et depuis cette date, la direction de New Look France met toute son énergie pour rechercher des repreneurs. Il y a plusieurs marques qui ont déjà montré leur intérêt pour l’offre. Pour l’instant, ces propositions sont étudiées et la direction reviendra vers les collaborateurs dans les prochaines semaines pour faire un état des lieux de la situation.

La priorité pour nous, aujourd’hui, est de continuer à faire fonctionner les magasins. En dépit des difficultés économiques, New Look France tient à saluer l’engagement de l’ensemble des collaborateurs qui, depuis des semaines voire des mois, s'évertuent à faire fonctionner le magasin. Il s’agit de la meilleure réponse que nous pouvons apporter pour la recherche de repreneurs. Cela est plus intéressant aujourd’hui pour des repreneurs de voir des magasins qui fonctionnent toujours. L’objectif est vraiment de continuer à fonctionner, les boutiques reçoivent toujours les livraisons de marchandises. La direction reste mobilisée auprès des collaborateurs, elle est régulièrement impliquée sur le terrain, notamment par l’intermédiaire du directeur des opérations, Jean-Philippe Blasco. Il est sur le terrain quasiment tous les jours et il est vraiment aux côtés des collaborateurs pour continuer à faire tourner les magasins, pour trouver des solutions. Aujourd’hui, nous pouvons dire que l’ensemble des 30 magasins de New Look en France continuent de fonctionner.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS