L'Inde va doubler son activité retail d'ici 2020

L’Inde va doubler la taille de son marché local de retail dans les cinq prochaines années. Une étude réalisée par Boston Consulting Group –en collaboration avec l’association indienne des détaillants- indique que l’activité de distribution au détail devrait atteindre en 2020 des ventes d’une valeur de 879.000 millions d’euros, contre les 527.340 millions d’euros prévus pour cette année.

L’étude soutient que la distribution organisée, qui inclue les grands magasins et les hypermarchés et qui représente encore une petite part du secteur, multipliera sa taille par trois dans les années à venir, allant de 79.100 millions d’euros en 2015 à 158.200 millions d’euros en 2020. Actuellement, 90 pour cent du commerce en Inde est formé par des commerces indépendants.

L’e-commerce devrait atteindre les 61.500 millions d’euros en 2020

Dans le pays, l’e-commerce est un des segments qui se développera le plus à cette période. Boston Consulting Group prévoit une multiplication par quatre de son poids dans le marché avec un chiffre d’affaires de 61.500 millions d’euros en 2020.

Pour le cabinet de consulting Knight Frank India, les sept villes indiennes où le retail se développera le plus sont Bombay, Delhi, Bangalore, Chennai, Hederabad, Pune et Calcutta. En 2014, le commerce de ces sept villes a accumulé des ventes de 50,6 millions d’euros et on espère qu’en 2019 il atteigne les 108 millions d’euros.

Les marques globales seront celles qui connaîtront la plus grande expansion dans ce marché. Actuellement les Etats-Unis est le pays qui a la plus grande présence retail en Inde : il représente 35 pour cent des entreprises étrangères qui opèrent en Inde.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS