• Home
  • Actualite
  • Retail
  • La première promotion de marques écoresponsables est enfin entrée en résidence à La Caserne

La première promotion de marques écoresponsables est enfin entrée en résidence à La Caserne

By Herve Dewintre

27 sept. 2021

Retail

Que le premier grand rendez-vous festif parisien de la mode se soit tenu dans le 10eme arrondissement, quelques heures avant le lancement des premiers défilés de la Fashion week, au cœur de l’ancienne Caserne des Sapeurs-Pompiers de Château-Landon, est au fond un signe révélateur des grandes tendances à venir. L’avenir de la mode sera éthique ou ne sera pas. C’est ce que semble nous affirmer ce lieu singulier, dédié à la mode responsable, renommé La Caserne, désormais ouvert au public depuis ce week-end.

Tout le monde parle de cet incubateur de 4 000 mètres carrés depuis que les travaux ont débuté pour réhabiliter cet édifice en pierre de taille désaffecté. Le projet avait été annoncé en 2017. Il faut dire que sur le papier, le projet est extraordinairement alléchant : un lieu où des marques écoresponsables peuvent devenir résidentes et y installer des ateliers. On pense à des projets quasi équivalents à Lyon, comme le village des créateurs, dont le succès ne se dément pas depuis sa fondation. Le principe est en effet identique : des marques sont accompagnées (ici la durée d’accompagnement est de trois ans) et peuvent bénéficier de formations tout en utilisant des outils sur place.

Parmi les principaux avantages : le fait de partager un vaste réseau (selon ce principe bien connu du luxe : l’union fait la force) mais aussi l’opportunité de disposer d’un espace dédié. Tous les trois ans, ces marques laissent leur place à une nouvelle promotion. La mairie de Paris est la propriétaire des lieux, ce qui garantit la pérennité du projet dirigé par Maeva Bessis. La mairie qui avait lancé un appel à projets remporté en novembre 2018 par Regis Pennel (fondateur de l’Exception) et Maeva Bessis, insiste sur le fait que cet incubateur sera aussi un lieu de fête. Une cour de 800 m2 se prête d’ailleurs parfaitement à l’organisation de défilés, de marchés éphémères ou d’événements. Ce fut d’ailleurs le cas ces derniers jours avec la tenue et le plein succès de l’événement The Conscious Festival qui s’est déroulé du 24 au 26. Trois jours dédiés à « l’éveil des consciences », durant lesquels les échanges et les découvertes ont alimenté les réflexions sur l’univers du lifestyle, de la mode, de la beauté, de l’alimentation, du voyage ou encore de la finance. C’était la première fois que cet évènement – qui a déjà bénéficié de trois éditions à Singapour, Hong-Kong et Londres - se déroulait à Paris.

25 marques de prêt à porter, 15 de maroquinerie et d’accessoires

Lieu d’échange donc, de fêtes également (un restaurant entierement vegétarien va ouvrir ses portes en octobre avec spectacle culinaires le soir, bar installé sur un toit végétalisé et une salle de bal en sous sol), de formation et in fine de rencontres entre le public et les marques. C’est désormais une réalité pour les 40 labels sélectionnées à la fois par un comité composé de professionnels et par un vote populaire via instagram. 40 marques (25 de prêt à porter, 15 de maroquinerie et d’accessoires) de tailles diverses mais toutes françaises, qui viennent de s’installer sous le nom de Residence #1. Parmi celles ci figurent Le Slip Français, Sisterhood, Circle Sportswear, Benjamin Benmoyal, Coltesse, Flair, Le Petit Dakarois. Du coté des accessoires figurent Alice Watier, Ann/So, Armaillé Paris, Domestique, Léon Flam ou encore Caval.

Ces premiers résidents bénéficieront d’un loyer ultra modéré, 400 euros par mètre carré occupé tout en ayant accès à un atelier de couture, à des presses thermiques, des outils de prototypage, à une tissuthéque éco-responsable avec des matériaux 100 pour 100 traçables et européens, à un studio photo mais aussi à un atelier Fab Lab de 100 m2 permettant de tester la durabilité des produits. Il est important de souligner que des marques non résidentes pourront également bénéficier des services proposés sur simple adhésion. Le projet bénéficie de soutiens de poids, comme par exemple le groupe Kering, LVMH, Woolmark ou encore le milliardaire industriel français Jacques Veyrat. Dans trois ans, l’appel à projet sera renouvelé et de nouvelles marques deviendront résidentes. Plus qu’une pépiniere, La Caserne est un véritablement écosystème destiné à devenir le plus grand accélérateur de transition écologique dédié à la filière mode et luxe en Europe.

Crédit photos : La Caserne, Mairie de Paris