Louis Vuitton ferme deux nouveaux magasins en Chine

Louis Vuitton continue sa restructuration en Chine. La marque de luxe, propriété du groupe LVMH, a fermé deux unités à Shanghai et Shanxi et celles-ci viennent s’ajouter aux établissements, dont un magasin flagship à Guangzhou, fermés fin 2015.

L’entreprise a indiqué que ces fermetures correspondent à une stratégie de redéfinition de son réseau commercial dans le pays et assure qu’elle maintiendra sa politique d’expansion dans le territoire. L’an dernier, Louis Vuitton fermait six unités en Chine et en ouvrait deux autres.

Vuitton n’est pas la seule marque à se retirer du géant asiatique. Armani, Hermès et Versace y ont également réduit leur présence.

L’an dernier, LVMH obtenait un chiffre d’affaires de 35 700 millions d’euros, soit une hausse de 16 pour cent comparé à 2014. Cependant, son bénéfice net a chuté brusquement, enregistrant un total de 3 573 millions d’euros, soit 36,74 pour cent de moins que l’année précédente.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS