Marché noir: ouverture d'un concept store africain

Un concept store au concept unique. Marché noir, le nouvel espace du Carreau du temple à Paris, rassemble les trésors dénichés sur les marchés africains, ainsi qu’une sélection de bijoux et autres accessoires, répartis sur deux étages.

Après avoir investi la mezzanine du Comptoir Général, le fondateur Amah Ayivi a ouvert Marché noir dans le Marais, avec des pièces rares et emblématiques exposées au rez-de-chaussée et des basiques au sous-sol, deuxième espace qui ouvrira au tout début de l’été 2016. Sur près de 700mètres carrés, ce lieu hybride rassemble une boutique, un lieu d’exposition, un salon de thé, un bureau de style et un atelier de retouches.

Empruntant les codes du luxe britannique du début du siècle dernier, le décor distille les fastes des influences africaines, en accord avec les pièces et services proposés.

Un atelier de retouches se niche ainsi dans un ancien atelier de tailleur londonien au sous-sol du Marché noir. Équipé de machines et de meubles de métiers, l’atelier donne aux fripes achetées le juste pli ou le tombé recherché, à la façon des silhouettes du prêt-à-porter.

D’origine togolaise, le créateur du lieu Amah Ayivi a également fondé un bureau de style qui donne un avis expert sur les tendances et la valeur des pièces que les visiteurs viennent faire estimer. Directeur de casting pendant 10 ans et fondateur de la Fabrique du style, Amah Ayivi est aujourd’hui également directeur associé du groupe Walt (Le Comptoir Général).

Le concept store possède également un coin salon de thé avec des décoctions à base de plantes, une carte de cafés de spécialité et des cocktails sans alcool aux fruits exotiques. Une sélection de pièces rares pour les plus explorateurs d’entre nous.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS