• Home
  • Actualite
  • Retail
  • McArthurGlen Provence poursuit son développement

McArthurGlen Provence poursuit son développement

By Herve Dewintre

19 nov. 2021

Retail

Une zone de chalandise de 4,8 millions d’habitants à 90 minutes : on comprend pourquoi le géant de l’outlet McArthurGlen Group a choisi la commune de Miramas, dans le département des Bouches du Rhône. Cette petite ville de 25 000 habitants, née du rail, parait idéalement située au carrefour des autoroutes 17 et 154, à la croisée des villes de Marseille (qui est à 40km), d’Aix en Provence, de Montpellier ou d’Avignon. Un territoire stratégique qui semble toute prêt à accueillir les Français pour qui la région PACA constitue toujours et encore la destination de pérégrination ultime.

Ça tombe bien, les commerçants ont bien eu besoin des consommateurs français durant la pandémie qui a freiné les flux touristiques. Bonne pioche donc pour le géant de l’outlet, d’autant plus qu’en 2020, les centres de marques – spécialistes de la vente des collections précédentes – ont moins souffert que les centres commerciaux. Car les consommateurs continuent d’identifier ces villages, souvent implantés dans ces lieux accessibles et à ciels ouverts, d’une part comme le rendez-vous des bonnes affaires permanentes, mais aussi comme un site offrant une expérience client incomparable.

Décote minimum de 30 pour 100 toute l’année

McArthurGlen Provence ne fait pas exception. Les clients y ont exercé avec appétit leur besoin de revenge shopping ces derniers mois dans un décor de carte postal, dessiné comme comme un véritable village provençal, avec ses façades aux couleurs chaudes et ses espaces de détente, prenant vie autour d’une antique bastide. Un rêve architectural récompensé par de nombreuses distinctions, notamment le « Prix Versailles » en 2018. Un lieu sans concurrent, puisque, comme le rappelle Michela Frattini qui dirige le village « McArthurGlen Provence est l’unique Centre outlet de la région. *Les boutiques de grandes marques qui le composent, proposent leurs collections des saisons précédentes, ce qui justifie une décote minimum de 30 pour cent toute l’année.»

Certes, la crise sanitaire a eu des conséquences, la modification des comportements d’achats et touristiques est réelle. En 2021, la clientèle internationale reste rare. Mais les visiteurs européens sont plus nombreux : près d’un client sur cinq contre un sur 10 en 2019. Et si les boutiques du centre ont accueilli un peu moins de clients qu’en 2019, elles notent quand même une dépense plus élevée des visiteurs. En temps normal, le centre accueille environ 60 pour cent de clientèle française et 40 pour cent de clientèle étrangère.

Malgré cette évolution, le centre a poursuivi son développement. L’objectif : 3 millions de visiteurs par an d’ici 2024. Un développement durable, promet le groupe. Imaginé par l’architecte Renaud Tarrazi (Agence MAP) en partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire, le projet du centre a pour cœur la préservation de l’identité́ visuel et paysagère du Domaine de la Péronne, ancienne propriété́ agricole du début du XIXè siècle. Il repose sur la réhabilitation et la mise en valeur des éléments identitaires de ce site exceptionnel de 20 hectares et profite d’une parfaite insertion urbaine et environnementale. Le Centre est certifié Breeam Very Good. Le site est entièrement entretenu et arrosé par l’eau issue de canaux agricoles séculaires parcourant l’ensemble du domaine sur 4 km. Les platanes centenaires ont été conservés, Les parkings ont été entièrement végétalisés.

« McArthurGlen a fait le choix de composer un univers urbain en référence à la Provence. Celui-ci est inspiré des villages des Alpilles, des fermes de Crau, des rues méditerranéennes. Les espaces extérieurs sont particulièrement étudiés, depuis le parking végétalisé jusqu’aux fontaines et aménagements des placettes, en gardant pour objectif permanent de faire circuler le client dans une ambiance extrêmement douce et qualitative et de répondre à une politique de développement durable exigeante. » détaille Renaud Tarrazi. Un développement durable mais aussi commercial : 28 nouvelles boutiques depuis 2020, parmi lesquelles Boss Woman, Prada, Tara Jarmon, Iro, La Coste Provence, Rituals, Aigle. La boutique Les Gerogettes ouvre ce mois de Novembre. Résultat : un chiffre d’affaires en hausse de +13 pour 100 par rapport à 2019.

Crédit photo : McArthurGlen Provence