• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Shopping de luxe : Monaco s’offre un véritable lifting

Retail

Shopping de luxe : Monaco s’offre un véritable lifting

By Céline Vautard

23 juil. 2019

Avec l’ouverture du nouveau quartier One Monte-Carlo, la principauté est en plein renouveau. Objectif : attirer de nouveaux résidents et rester dans la course du shopping du luxe.

Monaco en panne de glamour ? Plus maintenant ! Depuis début 2019, les évènements s’enchaînent et prouvent que la ville la plus chère du monde n’a rien perdu de son aura. Ce n’est pas pour rien si Alberta Ferretti y a présenté son défilé Croisière 2020 en mai dernier durant la Monte-Carlo Fashion Week. De fait, depuis l’inauguration du nouveau quartier One Monte-Carlo, qui borde la place du Casino, en février dernier par le couple princier, les ouvertures de boutiques de luxe se multiplient.

Une expérience luxe globale

Quatre ans de travaux pharaoniques, menés par la Société des Bains de mer de Monaco (SBM), ont été nécessaires pour faire sortir de terre, en lieu et place du Sporting d’hiver qui a été démoli, un projet de 60 000 mètres carrés comprenant 7 immeubles combinant résidentiel haut de gamme, shopping, gastronomie, culture et business. Ici, le shopping de luxe est roi avec la présence de 24 boutiques (plus prestigieuses les unes que les autres), dont 17 au sein des bâtiments mêmes, sur la nouvelle Promenade Princesse Charlène et sur l’avenue Princesse Alice, et 6 autres situées sur l’avenue des Beaux-Arts. Parmi les grandes maisons présentes au One Monte-Carlo figurent Akris, Chanel (une double boutique avec une partie mode et une autre joaillerie-horlogerie avec deux entrées indépendantes mais qui se rejoignent à l’étage), Lanvin, Art in Time, Czarina, Louis Vuitton, Balenciaga, Fendi, Prada man, Boucheron, Fred, Ralph & Russo, Celine, Gianvito Rossi, Saint Laurent, HRH Jewels et Sonia Rykiel. Et sur l’avenue des Beaux-Arts : Dior, Piaget, Alexander McQueen, Bulgari, Prada et Cartier. « On a poussé très fort ce côté shopping, c’était dans notre stratégie initiée maintenant il y a une dizaine d’années, explique Valérie Petit, directeur actifs locatifs Monte Carlo SBM. Ce nouveau quartier de shopping renouvelle les perspectives sur le carré d’or : il a été pensé comme une promenade en extérieur pour que les clients profitent du climat ; les boutiques sont proches les unes des autres avec des pauses données par des restaurants de chefs et enfin nos établissements historiques ceinturent l’ensemble à l’image de l’Hôtel de Paris tout juste rénové.»

Concurrence accrue sur la Côte d’Azur

De quoi conforter Monaco dans son positionnement de ville du luxe alors que Savills, le cabinet de conseil en immobilier international, la positionne toujours en tête du classement des villes les plus chères au monde (avec un prix moyen du mètre carré à 48 800 euros), devant Hong-Kong (44 500 euros du mètre carré) et Tokyo (28 600 euros). Le top 5 étant complété par New-York en quatrième place et Londres en cinquième. Mais plus que jamais, la Côte d’Azur est le terrain de jeu des marques de luxe où les ouvertures n’ont jamais été aussi nombreuses. Ainsi, Robert Van de Kerkhove, président du Comité Croisette à Cannes, qui a aussi une casquette d'agent immobilier et est aussi l'interlocuteur privilégié des grandes marques, confirmait dernièrement au site Les Echos : « Que nulle part ailleurs en France, même à Paris, on ne trouve sur moins de 3 kilomètres une telle concentration de boutiques de luxe avec une soixantaine d'enseignes qui, depuis 2016, peuvent ouvrir le dimanche ou en soirée avec un carré d'or inscrit dans le périmètre de la zone touristique internationale. » Sur place, à Cannes, ces derniers mois, Chanel, Dior, ou encore Hermès ont agrandi leurs boutiques où les mètres carrés commencent à se faire rares. Et les projets ne manquent pas. En cours de construction, le groupe Finamas du First Croisette proposera dans son nouveau programme immobilier face au Palais des Festivals 1.300 mètres carrés de surfaces commerciales. Tandis que les grands hôtels investissent et modernisent leurs établissements. C’est le cas à Saint-Tropez où de nouveaux lieux (Le Cheval Blanc, Epi 1959, Lily of the Valley … ) attirent déjà tout le gotha.La concurrence est plus rude que jamais.

Photos : One Monte-Carlo - Façade de Jour ©Monte-Carlo Société des Bains de Mer Boutique Chanel Monaco ©Marie-Liskay Boutique Prada man ©Prada group