Internet a révolutionné notre façon d’acheter. Car désormais les produits, et donc leur prix, se sont retrouvés soudainement à la vue de tous. Les clients peuvent maintenant comparer les biens entre eux, les uns à la suite des autres, avec facilité. Ils peuvent non seulement mettre en concurrence les marques mais aussi en découvrir de nouvelles, qui n’avaient pas de points de vente en propre, moins de visibilité ou qui ont leur siège dans d’autres pays. Tout cela a rendu le client exigeant.

Mais trouver le bon produit, au bon moment, et au bon prix n’est pas chose aisée. Edited, la société d’analyse dans le retail a essayé de comprendre ce que les gens seraient prêts à payer. En utilisant un logiciel, ils ont examiné le prix moyen des articles qui ont été vendus jusqu'à présent, cette année, au prix fort. Les prix les plus répandus ont montré les biens que les gens voulaient, même lorsqu'ils n'étaient pas à prix réduit.

Ils ont analysé des catégories assez standards, pour pas qu’elles ne soient « gonflées » par les tendances : le trench, la chemise blanche classique, le jean skinny, les boots, la robe midi et le pantalon de yoga. Ils ont ensuite appliqué leur méthode pour le prêt-à-porter féminins américains, à travers les marchés de masse, premium et le luxe.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS