• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Walkat dévoile sa plateforme dédiée à la mode raisonnée

Walkat dévoile sa plateforme dédiée à la mode raisonnée

By Céline Vautard

9 déc. 2019

Retail

Tout juste lancé par Rachel Bjork, l’e-shop met l’accent sur les jeunes créateurs, le savoir-faire et la transparence d’information des pièces sélectionnées. Une offre de niche pour des consommateurs en demande de mode responsable.

« Marre des vêtements et accessoires qui se ressemblent tous ? Des pièces dont la qualité n’est pas toujours à la hauteur ? ». C’est avec ces mots que Walkat présente son concept d’e-shop qui propose « la crème des jeunes créateurs français ».

De la mode et bien plus

L’initiative revient à Rachel Bjork. Fraîchement diplômée d’un Master d’Entreprenariat à l’EDHEC Lille, la jeune femme lance fin 2018 son blog qui se veut un regard sur une autre façon de consommer la mode. Créateurs parisiens à découvrir, shootings mode dans les rues de la capitale, rencontre avec des artisans, jeunes talents … Walkat informe et prend forme petit à petit. Rejoint dans l’aventure par Cannelle Godran en charge de la direction artistique, l’e-shop est lancé fin novembre 2019 et référence déjà une vingtaine de marques. Au programme, de la mode mais aussi des accessoires (bijoux, maroquinerie, chaussures), du thé ou des cosmétiques, l’univers est large et se veut lifestyle.

Le savoir-faire comme valeur phare

« Walkat veut aborder la mode autrement et proposer une alternative à la Fast Fashion, explique Rachel Bjork. Nous mettons donc un point d’honneur à suivre pour chaque marque la fabrication, la qualité et la transparence d’information des pièces que nous sélectionnons. Nous avons commencé en choisissant pas mal de créateurs made in France, mais nous nous ouvrons au made in Europe et même plus loin ; ce qui compte c’est le savoir-faire et la façon de faire ». C’est le cas notamment avec la marque Léage qui fabrique ses sacs entre Paris et le Vietnam en partenariat avec une tannerie écolo. Ou encore avec le prêt-à-porter féminin et vegan de Lo Neel dont les pièces sont réalisées avec des tissus indiens au process unique. « Nous sommes intimement convaincus que l’avenir de la mode réside dans la perpétuation des savoir-faire, souligne Rachel Bjork. À ce titre, nous voulons d’ici à 6 mois organiser de façon récurrente des workshops afin de mettre en lumière des artisans et des métiers d’art. »

Des pop-ups à venir

Enfin, pour ce faire connaître, Walkat mise sur le développement de partenariats avec des hôtels. Objectif : installer sur place des pop-ups avec une offre dédiée. « L’idée étant de proposer un échantillon de notre e-shop pour inciter les clients à nous découvrir sur le Net », explique Rachel Bjork. En parallèle, des boutiques éphémères verront le jour à Paris et en province. Une façon de communiquer et de s'offrir un peu de visibilité.

Photos : Walkat - Sac, The Cyclist - Streetwear mixte, Öny.