Blossom Première Vision séduit de plus en plus

Lancé il y a deux ans, Blossom Première Vision –salon consacré aux pré-collections- semble avoir trouvé sa place chez les acteurs du luxe et de la mode créative. La date est bonne: le salon s’est déroulé du 4 au 5 juillet ce qui est en adéquation avec l’agenda des premières collections, mais aussi complémentaire avec le calendrier de Premiere Vision qui cible clairement les collections principales. Le lieu est satisfaisait: le salon se tient désormais au Carreau du Temple, c’est central et inspirant. Le contenu enfin: les exposants et les visiteurs ont salué l’efficacité de la manifestation, la qualité de l’offre (111 exposants: 73 tisseurs, 30 tanneurs et 8 fabricants d’accessoires et de composants) est adaptée au besoin d’exclusivité des grandes maisons de mode.

Le résultat a été à la hauteur des aspirations des organisateurs: 1 266 visiteurs ont répondu présents ; ce 4 et 5 juillet, pour découvrir les nouveautés matières de l’automne hiver 2019-20. C’est une croissance de 20 pour cent par rapport à juillet 2017. Les principales maisons françaises (qui constituent 82 pour cent des visiteurs) ont fait le déplacement. « « Je suis très satisfaite de l’offre fournisseurs, indique Amandine Billiars, responsable sourcing chez Christian Dior Homme. Blossom Première Vision nous permet de nous projeter de manière concrète dans la prochaine saison et de faire des recherches ciblées. Nous pouvons proposer des premières pistes avant septembre. Le lieu permet un salon intimiste et agréable. Les dates sont parfaites, juste après le défilé. »

Blossom Première Vision séduit de plus en plus

Un rendez-vous intimiste, propice aux échanges créatifs

Plébiscitée également : la très bonne aptitude du salon à galvaniser les échanges créatifs. Les visiteurs ont souvent salué la configuration du salon, une configuration intime qui a permis aux acheteurs de travailler avec leurs fournisseurs habituels tout en leur offrant l’occasion d’en découvrir de nouveaux. Une efficacité confirmée notamment par Claire Larnier, assistante chef de produit chez Hermès : «Nous connaissons certains fournisseurs, nous en découvrons d’autres. C’est l’avantage d’un salon comme Blossom Première Vision. L’offre est très riche et variée, ave beaucoup de nouveautés. Cela offre de belles perspectives de travail. Et le timing est idéal ! »

C’est également l’avis de Florence Le Balc’h, styliste chez Jacquemus : « « C’est ma première visite à Blossom Première Vison. Je cherche des cuirs pour développer de nouveaux accessoires. L’offre est très qualitative. Je retrouve aussi des fournisseurs habituels avec qui je peux échanger dans un cadre agréable. Juillet est un moment idéal pour nous et le Carreau du temple est beau et pratique. Nous complèterons cette visite avec le salon Première Vision Paris de septembre. » Après la France, l’Italie est le 2ème pays en nombre de visiteurs, avec une fréquentation en augmentation de +50 pour cent par rapport juillet 2017. Au 3ème rang, les visiteurs issus du Royaume-Uni sont eux-aussi en hausse (+12%), tout comme la Belgique dont le nombre de visiteurs a doublé.

Crédit photo : Première vision blossom, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS