Boris Provost : « Tranoi Link permettra aux marques de développer leur réseau d’acheteurs »

Les actionnaires historiques de Tranoï – Armand Hadida et Patrick Lecêtre - ont fait appel à Boris Provost, professionnel émérite, unanimement salué par la profession pour son dynamisme et son entregent, afin de reprendre la direction de l'entreprise en 2019. Le nouveau dirigeant s'est depuis lors activé pour redonner tout son éclat à ce salon parisien réputé pour sa vision acérée de la mode et de l'accessoire. Objectif : le développement international et l'accélération de la transformation digitale. Le sine qua non : maintenir la position premium et la réputation de découvreur de talents du salon. Le challenge : relever ces défis dans un secteur en pleine mutation.

Alors qu’il s’apprête à accueillir de nouveaux partenaires financiers à la fin du mois de juillet, Boris Provost prépare l'activation prochaine d'une plateforme en ligne innovante. Baptisée Tranoï Link, cette plateforme permettra d’offrir à un panel de marques strictement choisies, des liens continus avec les acheteurs grâce aux ressources des nouvelles technologies. Le tout en parallèle des manifestations physiques qui vont bien évidemment perdurer.

Un « business unit »

« Je suis arrivé dans l'entreprise en ayant en tête de créer un outil digital, indique Boris Provost. Le Covid et le confinement nous ont permis pendant deux mois de développer une plateforme de mise en relations pour les acteurs de la mode singulière et qui ressemble aux valeurs de Tranoï. » Cette plateforme sera indépendante des événements organisés par Tranoï. Elle sera pérenne, consultable toute l'année et proposera une sélection de marques françaises et internationales, exposantes ou non de Tranoï. « Une solution disruptive, propice à la différence et qui n’existe pas sur le marché où prolifèrent beaucoup de plateformes de transactions commerciales mais pas de business unit telle que nous la proposons » insiste le dirigeant.

Boris Provost : « Tranoi Link permettra aux marques de développer leur réseau d’acheteurs »

Concrètement, Tranoï Link permet à chaque marque d’avoir son site individuel par le biais d’un abonnement annuel : 290 euros par mois pour les marques qui ne sont pas clientes des événements Tranoï, et 210 euros par mois pour les clients de Tranoï. « On a pensé la plateforme comme étant une agrégation de sites BtoB dédiés, fonctionnant comme un réseau social. Chaque marque s’appropriera son espace pour que cette plateforme soit au cœur de son dispositif de développement commercial. La marque va pouvoir à sa guise y présenter des collections capsules, organiser un événement à des occasions spéciales ou faire de l’immediate delivery, promouvoir sa présence dans un showroom, un roadtrip ou un pop-up dédié par exemple. »

« L’ADN de Tranoï se retrouvera sur la plateforme »

L’objectif est très clair : il s’agit d’accompagner la marque dans sa stratégie commerciale en lui permettant de toucher une audience internationale, de développer son réseau d’acheteurs, de présenter un assortiment complet de l’offre produits. Le site sera accessible gratuitement aux acheteurs qualifiés. Ceux-ci pourront découvrir de nouvelles marques en fonction de leurs exigences (mots clés, tags) grâce à une solution d’intelligence artificielle. De leur coté, les représentants des marques pourront voir qui a consulté leur profil et pendant combien de temps, qui a liké leurs produits ; le buyer pouvant par ailleurs partager ses coups de cœur avec son équipe.

Cela permettra évidemment aux marques d’adapter leur CRM en fonction de l’activité des acheteurs. « L’idée, c’est d’être en lien avec l’innovation technique et de proposer des innovations spécifiques comme par exemple la Réalité Augmentée dans la manière de présenter les produits, de mettre en place une scénarisation et une éditorialisation des collections. Tous les 15 jours, des news permettront de mettre en lumière des actualités-produits qui nous semblent pertinentes par rapport aux tendances. »

La plateforme qui sera lancée officiellement en septembre mise sur un roulement de 300 marques. La plateforme, rappelons-le, ne sera pas ouverte à tous, mais aux marques et aux acheteurs uniquement : « L’intérêt pour l’acheteur, au moment où il se connecte, est de retrouver une sélection de marques premium qui sont capables de se développer à l’international sur du prêt à porter féminin et de l’accessoires de mode. Qui dit sélection dit curation : celle ci aura été faite en amont par les experts de Tranoï. L’ADN de Tranoï se retrouvera sur la plateforme. De plus, le fait que les acheteurs puissent faire une recherche par produits et non pas uniquement par label favorisera des rapprochements nouveaux : en permettant aux buyers de redécouvrir des marques qu’ils avaient peut-être perdu de vue et bien sur en leur permettant d’en découvrir de nouvelles - notamment les jeunes créateurs qui ne peuvent se permettre de faire les salons. »

Crédit photo : Tranoï Link

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS