Ce que les acheteurs attendent de l'industrie du denim

Kingpins, le salon international du denim s’est clôturé et la conversation sur toutes les lèvres cette saison était, bien sûr, la durabilité. Le but des salons professionnels est de donner aux acheteurs l'occasion de prendre connaissance des nouvelles offres de la saison et de faire des achats pour leurs magasins. Bien qu'Instagram et les médias sociaux aient sans doute le plus grand impact sur les tendances de la mode, les acheteurs ont toujours un grand rôle à jouer dans les tendances offertes aux clients.

L'une des choses que les acheteurs recherchent à l'heure actuelle, c'est d’avoir plus d’informations sur les produits de la part des vendeurs, en plus de la durabilité. « Nous devons commencer par le début du système d'achat, c'est-à-dire les salons professionnels », a déclaré à FashionUnited, Kerry Bannigan, la fondatrice de la campagne de mode consciente.

« Les salons professionnels sont un élément clé de cette démarche, alors nous devons nous demander ce que nous pouvons faire. Nous avons des affiches, il y a des tags, il y a des informations dans les applications. Nous devons utiliser tous les points de contact possibles pour leur donner l'information. Il est également crucial que cela ne deviennent pas étouffant. Ils sont là pour acheter, ils sont là pour entrer en contact avec les gens, et si nous voulons changer leurs habitudes d'achat, nous devons voir comment nous pouvons leur offrir des informations pertinentes et les faire adhérer. »

Les acheteurs veulent des produits en denim plus respectueux de l'environnement

Ainsi, l'organisation de Bannigan a commencé à tenir des consultations individuelles sur place lors des salons où les détaillants peuvent prendre rendez-vous et venir partager leurs préoccupations ou ce qu'ils cherchent à faire avec leurs magasins de détail. Cela permet aux organisateurs de les mettre en contact avec les bonnes personnes et les bonnes marques en fonction de leurs besoins.

« L'une des plus grandes préoccupations des acheteurs a été de communiquer avec les bonnes personnes. Les gens viennent souvent à des salons professionnels, se rendent chez leurs fournisseurs habituels et s'arrêtent là. C'est devenu très difficile de se connecter avec quelqu'un de nouveau. » Bannigan insiste sur le fait que son entreprise n'essaie pas d'enlever ou de réorienter les activités de ses partenaires de longue date, mais plutôt d'ajouter quelque chose à leur entreprise en les encourageant à faire des choix plus judicieux quant aux fournisseurs avec lesquels ils sont déjà en affaires.

Comme pour tout, le coût devient un facteur, mais Bannigan dit qu'il faut être réaliste et que les acheteurs et les marques doivent travailler ensemble. « Ils ont des budgets, et nous devons examiner la gamme et les domaines dans lesquels ils doivent travailler », a-t-elle dit à FashionUnited. « Nous devons continuer à introduire plus de méthodes et de moyens pour qu'ils apprennent à connaître les produits. »

Katie Golinczak, fondatrice et conceptrice de la marque de denim Swonne, affirme qu'à l'heure actuelle, le confort est la principale préoccupation des acheteurs, en particulier pour les vêtements pour hommes, mais les acheteurs demandent et exigent la durabilité. « Les questions sur la durabilité et à quel point les produits sont durables sont toujours posées, et le marché va certainement dans cette direction », a dit Golinczak à FashionUnited. « Ils ne vont pas jusqu'à demander d'où viennent les choses, mais ils posent des questions sur le denim recyclé et les procédés durables. »

Golinczak fait également sa part pour aider à éduquer ses clients sur l'importance de la durabilité. Sur son site web, il y a une section entière consacrée à la durabilité qui explique d'où proviennent ses tissus et tous les procédés écologiques qu'ils utilisent. « MR Magazine » a aussi récemment fait un article sur le fait qu'elle appelait ses jeans, les jeans verts. Tous ses jeans ont des fils recyclés et sont fabriqués avec un minimum d'eau et de produits chimiques.

Du côté de la production, les acheteurs exigent également plus de durabilité de la part des fabricants. Pacific Jeans, une société de fabrication basée au Sri Lanka, a commencé à offrir des options laser pour la conception de jeans, qui est dépourvu d'eau ou de processus chimiques, créant ainsi un impact environnemental nul.

« L'argument de vente pour tout le monde est la durabilité, et tout le monde parle de ce qu'il peut redonner à l'environnement », a déclaré Harshana Perera, responsable merchandising chez Pacific Jeans, à FashionUnited. « Bien que cela ne redonne rien, au moins cela n'a pas d'impact négatif sur l'environnement. La durabilité est la principale tendance du marketing de nos jours. »

À l'heure actuelle, alors que l'impact environnemental est devenu crucial pour la survie de l'humanité, la mode fait sa part pour réduire son empreinte écologique. Les acheteurs sont devenus plus intelligents dans leurs choix, et cette tendance de l'industrie deviendra une nécessité absolue pour les marques à ce rythme.

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo: Facebook Kingpins

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS