• Home
  • Actualite
  • Salons
  • En images : les couleurs de l’automne-hiver 2022-23

En images : les couleurs de l’automne-hiver 2022-23

Salons

By Herve Dewintre

14 juil. 2021

Louis Gérin et Grégory Lamaud ont rendu leur verdict. Les deux directeurs artistiques de Texworld Paris proposent de réinventer un nouveau terrain de jeu créatif. Ce terrain de jeu, propice à l’élévation ou la jouissance, sert de base à l’épanouissement des grandes lignes créatives de la mode de l’automne-hiver 2022-2023 qui ont été présentées sous forme de forum émaillé d’échantillons textiles et de vêtements lors de la dernière édition du salon organisé par Messe Frankfurt France, rue du Mail à Paris.

Premier thème de cette réinvention : la résistance qui permet d’assurer l’avenir. « Au risque de paraître frileux, il faut bien constater que l’avenir reste menaçant, constate le duo créatif dans un communiqué. Une partie d’entre nous choisira la sécurité. » Ce choix se matérialisera par une palette « aérienne, ancrée dans le sol » avec des teintes évoquant la glaise, le minéral – du carbone noir à l’ocre-, l’argile, et le vert « tendrement fluorescent ».

Notes végétales exprimant les sédiments, le terreau ou la sève

Le deuxième thème autour duquel s’articule cet aperçu des tissus de l’automne-hiver 2022-23 concerne l’élévation. Cet axe créatif éthéré consacre les palettes de bleus, transparents ou vitreux, aux effets de matériaux plastiques, mais aussi des tonalités plus rosées et chaleureuses. Le troisième thème consacre l’osmose, c’est à dire « le retour au sein de la nature mère. Ce thème s’exprime à travers une approche tonale empruntée à la nature, avec des notes végétales et florales clairement affirmées : le vert est à la manœuvre, exprimant la jungle, mais aussi les sédiments, le terreau ou la sève.

La jouissance enfin. C’est le quatrième et dernier thème. « S’il n’y a pas de règle, pas de vérité, alors seul le plaisir compte. Un plaisir sage, mature. Débarrassés du poids de l’importance que nous nous étions nous-mêmes attribués, nous voilà légers. Aussi aériens qu’un rire. Colorés et multiples comme un désir sans contrainte. Il n’y a pas de limite. Pas de barrière. » Ce thème est sûrement celui qui porte le mieux la revendication initiale d’un « renouveau de tous les styles ». Il fait la part belle aux couleurs sucrées, pulpeuses, mais aussi aux contrastes, entre le végétal et le minéral, le doux et le dur (velours et cristal), avec des effets irisés ou nacrés.

Crédit photos : Trendbook Texworld Paris