Expo Riva Schuh : pourquoi faut-il y aller ?

Le salon italien de la chaussure, plus important vendeur en volume au monde, revient associé avec Gardabags du 12 au 15 janvier 2019. Le rendez-vous est de plus en plus suivi par les Français.

En juin dernier, le salon dédié au business de la chaussure a fêté sa 90ème édition et prouvait qu’il était toujours la plateforme incontournable pour les professionnels du secteur. Sur ce marché, qui a subi de profondes mutations depuis les débuts de l’évènement il y a 40 ans, le rendez-vous a bien compris qu’il fallait s’adapter pour mieux résister. « Le consommateur est de plus en plus informé, et exigeant, il est habitué à la vitesse du monde numérique et de ses technologies, confie Carla Costa, directrice générale Expo Riva Schuh & Gardabags. Dans ce nouveau contexte, les marques et fabricants doivent adapter leurs stratégies et leurs méthodes d’achats. »

Expo Riva Schuh : pourquoi faut-il y aller ?

La force de l’international

« Expo Riva Schuh, c’est un rassemblement de 1.470 exposants dont 1.199 étrangers (Chine, Inde, Allemagne et Italie étant les gros acteurs du salon, NDLR), pour un total de 37 pays représentés, poursuit Carla Costa. Douze milles acheteurs (+2 pour cent, versus juin 2017) ont été enregistré lors de la dernière édition en juin, venus de 102 pays. » Au cœur des exposants, l’Allemagne se veut le pilier de la manifestation. De fait, ce sont les entreprises du pays qui ont lancé le rendez-vous et sont aujourd'hui les intermédiaires (Gerli, Supremo Shoes & Boots Handels, TMC International, Central Park Shoes Vertriebs) avec tout le marché européen. En parallèle, le made in Italy est toujours synonyme de qualité. Cela se vérifie par la présence toujours plus importante (+11,67 pour cent) des grands groupes (Condor Trade, Grisport, Gemini Italia, Melania Italia, Geox Spa). Tandis que la venue des sociétés espagnoles et portugaises s’accentue grâce au renforcement de collaborations avec la FICE (Fédération de l’industrie espagnole de la chaussure) et l’APICCAPS (Association portugaise de la chaussure, des composants, des produits en cuir et de leurs substituts). Enfin, les groupements en provenance de Chine, d’Inde, du Brésil, d’Indonésie, du Pakistan, de Hong Kong, de Tunisie et de Turquie sont également de retour. « Cela correspond à la tendance selon laquelle les exportations des pays européens sont principalement tirées par le marché de l'UE, précise Carla Costa. De même que nous assistons à une reprise du marché russe et qu'au niveau mondial, la Chine et l'Inde enregistrent une croissance de la consommation intérieure; ce qui ouvre des perspectives nouvelles et intéressantes sur ces marchés. »

Expo Riva Schuh : pourquoi faut-il y aller ?

La France : le retour !

Et depuis peu, le salon, installé dans le Parc des expositions de Riva del Garda, petite commune italienne au bord du lac de Garde, voit le retour des Français. « Le pays représente 5 pour cent des visiteurs et se veut l’un des acteurs les plus importants de ce marché, confirme la directrice générale. À chaque édition, on enregistre un intérêt croissant, notamment de la part des grands distributeurs et des grandes chaînes, qui sont de plus en plus nombreux à faire le déplacement. » Ainsi, lors de la dernière, parmi les 27 exposants français présents, qui se sont installés sur 700 mètres carrés, figuraient notamment le Groupe Royer, Chauss-Europ et Aventure Diffusion.

Plateforme 360°

Mais la grande nouveauté du salon est arrivée en juin dernier avec le projet dédié à l’univers des sacs, ceintures et accessoires en cuir. « La volonté de répondre aux besoins du marché est à la base de la création de Gardabags, le premier événement entièrement dédié au monde des accessoires en cuir, explique Carla Costa. Celui-ci se déroule en même temps qu’Expo Riva Schuh pour offrir un important hub international dédié à la manufacture du secteur. » Ici, le business est total, faisant du rendez-vous un salon de volume grâce à la venue des plus gros acheteurs du monde entier. Le must : si le parc des expositions s'impose comme le carrefour pour effectuer de nouvelles rencontres et entrer en contact avec des acheteurs internationaux ; depuis quelques années, en parallèle, les marques et sociétés peuvent profiter des hôtels de la ville Riva del Garda pour organiser des rencontres one to one et choisir des lieux d’exposition personnalisés pour présenter leurs collections. « L’idée est d’offrir une autre vision du business en donnant l’occasion de découvrir l’environnement local, souligne Carla Costa. Nous pensons que ce genre de rendez-vous permet de retrouver l’équilibre entre le rythme effréné du monde de la mode et les exigences de la production et de la distribution. Il semble que notre positionnement entre travail et plaisir soit au cœur de notre leadership au niveau mondial. »

Photos : ©Expo Riva Schuh
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS