La fédération du prêt-à-porter féminin lance un salon B to B

Depuis sa nomination au poste de président de la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin dont il était vice-président depuis 2007, Daniel Wertel qui a réalisé l’ensemble de sa carrière dans l’habillement, (son impressionnant CV se signale par le fait qu’il est le président du Syndicat de Paris de la mode féminine, une organisation professionnelle qui défend les intérêts de 300 entreprises de prêt-à-porter féminine et d’accessoires en Ile de France mais aussi par l’étendu des fonctions qu’il endosse comme celle de president fondateur de Feelgood, société de prêt-à-porter feminine créée en 1989, ou président de Mod’Spe, l’école de management et de gestion appliqués à la mode) multiplie les initiatives et réussit de l’avis général, à impulser une nouvelle dynamique au sein de cette institution qui rassemble 10 syndicats régionaux de toute la France représentant aussi bien des marques de mode, des fabricants et des façonniers. Rappellons que cette fédération (créée en 1929) est le relai de ces syndicats auprès des Pouvoirs Publics, des instances patronales et institutionnelles, et des élus.

Dernière initiative, annoncée ce jour, le lancement de Traffic, qui se définit comme un premier salon B to B de services pour les marques de mode destiné à favoriser les échanges entre les marques de mode et les interlocuteurs les plus adaptés à leurs problématiques, mais aussi à mettre en avant l’ensemble des services, solutions et dispositifs existants et dédiés aux entreprises de mode et enfin à valoriser l’innovation française et internationale au service du secteur.
L’organisation du salon qui aura lieu les 4 et 5 novembre 2015 au Carreau du Temple, sera confiée à Priscilla Jokhoo, par ailleurs Directrice du service Entreprises de la Fédération.


Traffic veut partager des solutions innovantes

La fédération justifie la création de ce nouveau salon par le constat établi suite à l’accompagnement quotidien de nombreuses entreprises (la fédération qui représente le secteur du pret à porter feminin, permet notamment à plus de 600 entreprises par an de se structurer, d’aller à l’export, de developer ses points de vente ou encore d’optimiser sa stratégie commercial), d’une demande croissante de partager des solutions innovantes. La premiere édition du salon réunira 50 exposants - organismes nationaux ou régionaux, prestataires français et étrangers, experts français et étrangers, acteurs commerciaux de la filière, prestataires image et évènementiels du secteur -réunis en 5 univers : Export, Gestion & finance, Supply Chain & innovation, Commerce & retail, Marketing & communication, auxquels s’ajoutera un espace dédié à jeune entreprise.

Le salon vise plus de 1000 visiteurs sur 2 jours, l’accès du salon étant gratuit pour toute marque de mode en activité (30 euros pour les porteurs de projet). 10 conférences, une permanence de 16 experts marchés et 3 comptoirs Pays sont annoncer pour permettre aux marques de mode d’obtenir des réponses sur des problématiques précises. La fédération annonce do’res et déjà un plan de communication ambitieux, des agences médias (agence de communication globale, agence RP et agence de communication digitale) pour créer l’événement.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS