Le Comité Colbert est élu à la présidence de l'ECCIA pour deux ans

Les cinq associations nationales formant l'Alliance européenne des industries culturelles et créatives (ECCIA - European Cultural and Creative Industries Alliance) : Círculo Fortuny (Espagne), Comité Colbert (France), Fondazione Altagamma (Italie), Meisterkreis (Allemagne) et Walpole (Royaume-Uni) ont choisi , lors d’une réunion à Bruxelles le 26 janvier, le Comité Colbert pour prendre la présidence de l’ECCIA pour un délais de deux ans.

C’est Guillaume de Seynes, Vice-Président du Comité Colbert, qui assumera cette présidence au nom de l’association.

Le Comité Colbert, soucieux de contribuer à la compétitivité européenne dont le luxe représente un atout industriel majeur, a mis en place depuis 2011 une stratégie visant à renforcer la coopération des entreprises du secteur au niveau européen.

Le Comité Colbert accueille 6 entreprises européennes

Le premier volet de cette stratégie permet au Comité Colbert d’accueillir des membres européens. Aujourd’hui six entreprises - Delvaux (Belgique), Herend (Hongrie), Dr Irena Eris (Pologne), Moser (République tchèque), Riedel (Autriche), Zolotas (Grèce) – ont rejoint les rangs de l’association.

Le second volet est la mise en place de l’ECCIA, alliance du Comité Colbert avec ses homologues européens. Créée en 2010, l’ECCIA permet de porter une voix représentative au sein des instances européennes sur les enjeux que sont notamment les accès au marché, le respect de la propriété intellectuelle et le droit de la concurrence.

Cette double stratégie a permis au secteur du luxe d’acquérir une reconnaissance en tant qu’industrie culturelle et créative contribuant à la croissance et au rayonnement de l’Europe.

L’ECCIA est une association européenne représentant les industries du luxe et de la haute technologie. Les industries culturelles et créatives du luxe représentent 4 pour cent du PIB européen et emploient près de 1,7 million de personnes. Le secteur européen du luxe représente 70 pour cent du marché du luxe. Les industries culturelles et créatives exportent en moyenne 62 pour cent de leur production, qui représente 17 pour cent des exportations de marchandises totales de l'UE (308 milliards d’euros).

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS