Le salon Blossom PV a été fortement affecté par la grève

Les grèves des transports et les perturbations du trafic (routier, ferroviaire, aérien) ont infléchi la fréquentation de la dernière édition de Blossom Première Vision qui s’est tenue au Carreau du Temple, les 11 et 12 décembre derniers. Une partie conséquente des visiteurs français et internationaux pré-enregistrés a choisi de reporter ou d’écouter sa présence sur le salon dont les précédentes éditions avaient pourtant été marquées par une forte croissance : + 20 pour cent en décembre 2007, + 3, 5 pour cent entre juillet 2018 et 2019.

Les organisateurs qui ont livré avec une parfaite transparence les chiffres de fréquentation ont néanmoins tempéré ces désagréments pour souligner la qualité des échanges qui se sont noués autour des matières créatives dédiées aux pré-collections printemps été 21. Le fait que ce soient déplacées en grand nombre les grandes marques luxe et haut de gamme – parmi lesquelles figuraient entre autres A.P.C, Agnes B, Balenciaga, Bally, Balmain, Berluti, Bonpoint, Bottega Veneta, Carven, Celine, Chanel, Chloé, Christian Louboutin, Comme des Garçons, Dior, Eden Park, Ermenegildo Zegna, Figaret, Furla, Givenchy, Hermes, Jacquemus, JM Weston, Kenzo, Lacoste, Lanvin, Loewe, Longchamp, Loro Piana, Louis Vuitton, Maison Martin Margiela, Moncler, Max Mara, Roger Vivier, Salvatore Ferragamo, Tod’s, Vivienne Westwood, pour n’en citer que quelques unes –confirment la justesse de cette note positive.

Le salon Blossom PV a été fortement affecté par la grève

80 pour cent du taux de fréquentation habituelle

Malgré la baisse de fréquentation du salon qui a accueilli 827 visiteurs au lieu des 1000 qui s’étaient déplacés en décembre 2018 - soit 80 pour cent du niveau de fréquentation habituelle – la qualité était au rendez-vous. Issus des principales marques de mode et d’accessoires luxe et haut de gamme, françaises et européennes, les acheteurs, créatifs et donneurs d’ordre présents ont salué l’efficacité́ d’un événement chaleureux, en cohérence avec leurs attentes en matière de pré-collections, toujours propice aux échanges créatifs et à la découverte de nouveaux fournisseurs.

Les professionnels présents (principalement des français à 84 pour cent, des italiens à 9 pour cent, des britanniques, des belges, des hollandais et des allemands) ont plébiscité l’offre internationale renforcée de 120 exposants. Cette offre sélective était composée de 82 tisseurs, 28 tanneurs, de 8 fabricants d’accessoires et de composants. Ils ont également salués un calendrier en adéquation avec l’agenda des pré-collections. Certains ont beaucoup apprécié la conférence Smart Création dédiée à la mode responsable et plus précisément le décryptage complet des nouvelles matières écoresponsables. Tous enfin ont confirmé la pertinence du choix du lieu, pratique, agréable et central. Les organisateurs ont d’ailleurs d’ores et déjà confirmé que la prochaine édition, qui aura lieu les 1er et 2 juillet 2020, prendra une fois encore place au carreau du Temple qui, avec son économie mixte publique-privée inédite à ce niveau dans la capitale, confirme décidément sa vocation de lieu de vie emblématique du 3eme arrondissement parisien.

Crédit photo : Blossom Premiere Vision

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS