Premiere Vision lance un salon dédié aux pré-collections

Cela se tiendra les 6 et 7 juillet prochains, en plein centre de Paris, au Palais Brongniart. Un nouveau rendez vous concocté par les équipes de Première Vision, célèbre organisateur de salons professionnels pour l’amont de la filière mode. Ce rendez vous s’appelle Blossom Première Vision. Il se tiendra deux fois par an (juillet et décembre) et il est dédié aux lancements de collections.

Tout a visiblement été pensé pour « répondre aux besoins des marchés en constante évolution » d’après le communiqué de presse. Ce nouveau salon présentera en avant-première les pré-collections tissus et accessoires de 64 entreprises internationales pour la saison automne hiver 2017-18. De taille beaucoup plus modeste que Première Vision Paris (qui aura lieu cette année du 13 au 15 septembre à Villepinte), l’ensemble a été pensé comme un showroom haut de gamme.

Etre en adéquation avec le calendrier des pré-collections

Pourquoi présenter un showroom deux mois avant l’événement phare que constitue Première Vision ? Il s’agit ici d’être plus en adéquation avec l’agenda des pre-collections qui prennent une place de plus en plus importantes dans l’industrie de la mode. Une réponse en termes d’agenda en somme. Première Vision continuera à viser les collections principales. Les deux rendez vous fonctionneront donc de manière complémentaire.

Guglielmo Olearo, directeur de Blossom Première Vision indique avoir décidé de lancer un salon de pré-collection après avoir mandaté l’IFM sur une étude concernant l’évolution de l’organisation des collections il y a de cela plusieurs saisons. « Les pré- collections, sont les premières de la saison, elles sont vendues en showroom, elles ne défilent pas. Elles sont présentées 2 mois environ avant les collections de défilé.

Sans entrer dans le détail, c’est notamment à la demande des grands magasins américains en quête de propositions à offrir plus en amont de la saison que sont nées ces pré-collections. Le phénomène s’est ensuite exporté vers l’Europe. La pré-collection constitue un temps de création indépendant des collections présentées lors des fashion weeks. Cette pré-collection a désormais besoin d’être créative pour se différencier, et être compétitive. Aujourd’hui elle représente en effet jusqu’a 60 pour cent du chiffre d’affaires de la saison et est, en ce sens, un enjeu important pour les marques. »

Cette première édition dédiée à l’automne hiver 2017-18 présentera les collections de 60 tisseurs et de 4 fabricants d’accessoires : Denteliers, brodeurs, spécialistes de la haute fantaisie, des poids vestes ou manteaux, de la chemise ou encore du tailoring ; acteurs de la maille, experts du tissu technique créatif et mode, ou encore de la soierie, de l’impression sophistiquée et du décor ; spécialistes des accessoires textiles (rubans) ou métalliques (boutons, boucles, rivets).

Le salon s’adresse clairement aux marques créatives, catégorie premium, luxe. Les exposants viennent des salons Première Vision Paris. Des entreprises originaires des pays « de productions parmi les plus innovants et créatifs de la filière. A savoir, l’Italie (30 exposants), France (17), Japon (9), Royaume-Uni (2), Turquie (2), Autriche (1), Corée du Sud (1), Espagne (1) et Portugal (1). Les 64 exposants sont présentés en détail sur le site web du salon. Tous ont été sélectionnés pour leur créativité́, pour leur engagement à présenter début juillet et mi-décembre de vraies nouvelles propositions de tissus et d’accessoires, auxquels s’ajoutera une offre cuir en décembre. Des exposants qui peuvent répondre à des demandes d’exclusifs et de développements spéciaux.

crédit photo: Premiere Vision