Première Vision Paris consacrera 1200 mètres carrés à la création responsable en septembre 2019

Première Vision Paris a bien compris les nouveaux enjeux du secteur et semble déterminer à les favoriser en tant qu’acteur de référence pour l’industrie de la mode créative. Ainsi, pour faire face à la demande croissante d’éco-responsabilité et d’éthique chez les consommateurs, le salon a décidé d’offrir à son espace physique dédié à la création innovante une place centrale lors de sa prochaine édition qui se déroulera du 17 au 19 septembre prochain à Paris Nord Villepinte.

1200 mètres carrés : ce sera la superficie dévolue à cet espace baptisé Smart Creation Area. 50 exposants y seront réunis, soit une augmentation de 80 pour cent depuis 2018. Cette décision d’allouer un vaste emplacement à la création responsable indique une volonté chez les organisateurs du salon de promouvoir fermement les nouvelles valeurs de la mode. Le communiqué de événement indique : « Première Vision défend la conviction que créativité et durabilité sont intimement liées et qu’elles doivent se nourrir l’une de l’autre. C’est la raison pour laquelle le groupe a mis en place des actions pour inciter les exposants et visiteurs de ses salons à communiquer leurs bonnes pratiques, à réfléchir aux impacts de leurs activités sur l’environnement et l’humain, et à collaborer pour améliorer leurs modes de fonctionnement »

« La création responsable est un investissement sur l’avenir »

Chantal Malingrey, directrice marketing et responsable du programme Smart Creation chez Première Vision, commente : « S’engager dans une création responsable et l’éco-conception est un investissement sur l’avenir, car les consommateurs la considèrent de plus en plus comme une valeur fondamentale de l’achat. Les marques doivent également comprendre, et c’est là l’objectif de Smart Creation, qu’un produit responsable ne perd aucune valeur créative, bien au contraire. ».

Première Vision Paris consacrera 1200 mètres carrés à la création responsable en septembre 2019

Située au sein du Hall 3, la Smart Creation Area regroupe des exposants représentant l’ensemble des métiers de la filière (fils, tissus, cuirs et accessoires). 16 pays seront représentés notamment l’Italie, l’Allemagne, la France, le Portugal, les Etats-Unis, le Brésil mais aussi Hong Kong, le Japon, la Grèce et Israël. Parmi les 50 entités présentes dans cet espace figurent différentes typologies d’exposants : il y a tout d’abord des entreprises qui mettent en place des procédés innovants comme par exemple The ID Factory (Italie) qui développe un principe de tracking pour l’industrie du cuir (un système de QR code permet de suivre les peaux dans l’ensemble des processus pour une traçabilité complète du produit fini) ou encore Tekyn, une société française dont le logiciel optimise la découpe du vêtement ( en réduisant le nombre de chutes, elle permet une meilleure gestion des stocks et limite la surproduction). Dernier exemple, la société espagnole Greendyes, présente pour la première fois sur le salon, qui présente un procédé de teinture innovant avec des pigments naturels et minéraux (sans aucun dérivé de l’industrie chimique).

Figurent également dans cet espace, des entreprises qui créent des matières innovantes et durables. On peut citer la société américaine Agraloop qui a développé une nouvelle fibre proche du coton à partir de résidus de l’industrie agroalimentaire. On peut citer également la société française Cuir Marin de France qui propose un cuir réalisé à partir de peaux de saumons issues de déchets de l’industrie de la pêche. Enfin, le Label Organica du groupe Chargeurs Luxury Materials désigne une fibre de laine mérinos haut de gamme avec une traçabilité totale du produits et des engagements forts pour le bien-être animal.

Credit photo : Cuir marin de france, Label Organica, Agraloop, Premiere Vision Paris, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS