Tissu Premier veut donner l'envie de prolonger les saisons

Tissu Premier a pris un essor nouveau depuis son rachat à Eurovet par le groupe Premiere Vision. Le salon dédié aux tissus et accessoires textiles a aussi pris un nouveau visage. Il reste toujours à Lille, une destination plébiscitée par les acheteurs majoritairement nord-européens pour son accueil, sa chaleur, et sa proximité idéalement située entre Londres, Paris et Bruxelles. Pour le reste tout a plus ou moins changé. Fini le salon "Collections" (salon dédié aux collections fast fashion) qui lui faisait vis à vis et qui parfois brouillait un peu le message ; fini également le cross-over un peu trop vaste sur plusieurs saisons qui donnait parfois aux visiteurs l'impression d' assister à une preview de Premiere Vision : désormais, le salon a un but et une justification clairs: être le rendez-vous de l'actualisation.

On vient donc à Tissu Premier pour travailler les commandes immédiates et pour s'assurer d'être au plus près du marché. Un message idéal au vu de la conjoncture actuelle. La prochaine édition du salon qui se déroulera le 23 et 24 novembre prochain exprimera plus que jamais cette nouvelle donne qui sera mise en lumière par un programme intensif de 7 conférences et par un forum inédit.

Une approche du futur pleine d'optimisme

Ce forum inédit permettra de découvrir 8 silhouettes exclusives, toutes créées sur-mesure, à partir des propositions jugées les meilleures par les experts du salon : des propositions choisies parmi les 61 exposants de Tissu Premier Première Vision. Cette sélection illustrera les partis-pris de motifs et de gammes de couleurs pour l'été 2017 et l'automne-hiver 17/18. Il s'agit bien là, dans l'esprit des organisateurs, de proposer une saison d'actualisation qui accentuera avant tout l'envie de prolonger les saisons: que ce soit le printemps, le plein été ou la fin de l'été. Un atelier pédagogique de 45 minutes, animé par Carlin, permettra de décrypter et d'analyser plus longuement les points forts mis en avant sur le forum.

La programmation 'mode' des conférences (qui feront participer les bureaux de style Carlin, Nelly Rodi, Peclers et Promostyl) sera complétée et enrichie par plusieurs interventions. Tout d'abord, par la restitution par Gilles Baudoux – Chef de produits Mode Première Vision – des "Essentiels" Automne-Hiver 17/18 de Première Vision Fabrics : le chef de produit décryptera le choix des acheteurs internationaux en ce qui concerne les meilleurs tissus, couleurs et décors de la saison. Ensuite, Annick Jehanne, fondatrice de Hubmode et co-organisatrice des fashiontechdays, interviendra pour donner des éléments de réflexions sur les nombreuses innovations qui transforment actuellement la mode en profondeur, à tous les niveaux de la chaine de valeur. Une approche du futur "pleine d'optimiste" nous garantit la consultante en business mode.

Enfin, Jean Philippe Mugneret prendra la parole sur les nombreux enjeux qui permettent à l'heure actuelle d'accélérer la création de nouvelles matières. L'expert textile va mettre en exergue la nécessité de moins impacter la planète en utilisant moins d'eau, de produits chimiques et de pesticides, en limitant la production de CO2, en favorisant l'exploitation de déchets existants ( que ce soit les vêtements mais aussi les déchets des autres industries), en limitant les matières premières animales. Sera également mise sur le tapis la nécessité de répondre à de nouvelles fonctions et usages, aussi bien en terme de protection, de transmission, de soin que de production, d'énergie et d'entretien réduit. L'expert communiquera enfin sur l'évolution des fibres existantes, sur les nouvelles fibres bientôt disponibles avec cette question essentielle en ligne de mire: en quoi seront faits nos vêtements demain?

Crédit photo: Tissu premier dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS