Who’s Next et Première Classe : une édition positive

Le salon de mode et d’accessoire a enregistré une augmentation de plus de 3 pour cent de visiteurs. Retour sur l'évènement marqué par de bonnes énergies.

Si la date est toujours au centre de nombreux débat entre les pro-juillet et les pro-septembre, une chose est sûre, l'édition (du 7 au 10 septembre) a remporté un vif succès. « Xavier Clergerie est revenu sur l’émotionnel et l’énergie fut excellente dedans comme dehors, souligne Frédéric Maus, co-directeur général de WSN Développement. Nous avons excité les sens ».

Who’s Next et Première Classe : une édition positive

Les Français ont répondu présents

Avec plus de 1400 marques présentes (+4 pour cent versus septembre 2017), le rendez-vous a rassemblé 43 500 visiteurs, soit une évolution de 3,2 pour cent versus septembre 2017. Moins présents les dernières sessions, les acheteurs et détaillants français sont venus en force (69 pour cent du visitorat global contre 65 pour cent à la même période l’an passé) inversant la tendance avec les représentants de l’export qui semblent avoir avancé leur date d’achat durant l’été. Pour autant, le top 5 des visiteurs internationaux reste inchangé avec dans l’ordre : l’Italie, l’Espagne, la Belgique et le Japon, tandis que la Suisse a gagné une place devant la Grande Bretagne.

Who’s Next et Première Classe : une édition positive

La beauté : pari gagnant

Au cœur de l’offre du salon, la Villa Beauté, qui regroupait pour la première fois 20 marques (K-Beauty et bio pour la majorité d’entre elles), a marqué des points. « Ce sont clairement de nouvelles opportunités de développement business et une façon de répondre aux attentes des consommateurs comme de générer du trafic en boutique », souligne Frédéric Maus. Acheteurs mais aussi détaillants ont apprécié l’initiative qui apporte du plus à l’offre mode et accessoires. « Le salon permet de nous situer professionnellement, confie Laurence Delibie qui possède 2 concept-stores en Nouvelle Aquitaine. On ne fait pas le même métier que les sites internet, on reçoit et l’on doit apporter quelque chose en plus à la cliente. La beauté c’est intéressant car aujourd’hui je m’efforce de proposer une offre globale, un ensemble de choses pour que chaque femme se sente belle. Là, j’ai découvert le distributeur de vernis Nailmatic qui va être une façon pour moi d’offrir un cadeaux en boutique. Je connaissais la marque mais pas ce système qui va être un plus pour moi. J’ai aussi découvert le maquillage de Dr. Hauschka dont je connaissais les produits pour le corps mais pas cette gamme. »

Des équipes repensées

En interne, ce bilan positif s’explique aussi par une nouvelle façon de manager. Sept mois après l’arrivée de Frédéric Maus, la verticalité des équipes a été cassée pour laisser la place à plus de transversalité. Un trio anime désormais la tête du salon : Emily Tepper Tarac est directrice de l’offre prêt-à-porter, Sylvie Pourrat, directrice de l’offre accessoires et enfin, Aude Chabanier a pris la direction du “Client Success“. « La dynamique est lancée pour assurer notre transformation ; je salue aujourd’hui le gros boulot de équipes », conclue Frédéric Maus.

Photos : Who's Next ©Antoine Motard, ©Benjamin Guenault, ©Yannick Roudier
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS