Who’s Next initie un partenariat avec Citadium

Le salon de mode et d’accessoires s’associe à Citadium pour mettre en place des pop-up stores à partir de janvier 2017. L’idée : créer une synergie avec la thématique « Génération Z » choisie pour la prochaine édition de la Porte de Versailles.

Soucieux de créer toujours plus de transversalité sur ses salons, WSN Developpement annonce dores et déjà des nouveautés pour son édition de janvier 2017 (20-23 janvier). La première concerne un partenariat initié avec Citadium (filiale du groupe Printemps) qui se déroulera en deux temps.

Séduire le grand public

Le grand magasin dédié à la mode urbaine sera dans un premier temps l’invité du salon Who’s Next et proposera sous la forme d’un pop-up store une sélection d'une dizaine de marques qui proposeront leurs collections automne/hiver 2017-2018. Celui-ci prendra place au sein de l’espace Urban. Au programme : découverte des différents styles, discussions et performances visant à mettre en avant la Génération Z (soit les ados nés dans les années 1990, âgés aujourd'hui de 15 à 25 ans). « Nous poursuivons notre rôle de prescripteur de tendances qui fait partie de notre ADN », explique, Jean-Marc André, nouveau directeur de la communication des salons Who’s Next et Première Classe. Dans un second temps, ce sont les magasins Citadium qui accueilleront le pop-up-store qui ira cette fois à la rencontre du grand public (soit successivement à Paris, Bordeaux, Marseille et Toulon où Citadium est implanté).

Who’s Next initie un partenariat avec Citadium

Comprendre la génération Z

En parallèle, le salon poursuit son renouveau. « Même si les chiffres du marché de la mode ne sont pas simples, nous voulons apporter des solutions et de l’énergie à nos visiteurs », poursuit Jean-Marc André. Autour de la thématique « Girl Squad » (bandes de villes influentes et connectées mais aussi femmes engagées et businesswomen de la Génération Z) travaillée avec l’agence Nelly Rodi, les salons veulent explorer et s’inscrire dans une thématique sociétale. « Nous pensons que sortir des thématiques de la mode, c’est aider les détaillants et acheteurs à comprendre les nouvelles habitudes d’achats, souligne le directeur de la communication. Aujourd’hui les comportements d’achats ne sont plus les même, ils sont bousculés et nous voulons nous aussi bousculer nos habitudes pour que chacun en prenne conscience ».

Plus de transversalité

Sur le terrain, les 5 espaces de Who’s Next mais aussi Première Classe représenteront ce nouveau marché à suivre de près. « Cette génération Z bouleverse en profondeur les codes établis : le commerce, la distribution, les médias et la mode aussi, confirme Jean-Marc André. C’est pourquoi nous allons également pour la première fois créer de la transversalité entre nos deux salons ». Ainsi des marques d’accessoires présentent sur Première Classe se verront proposer d’avoir une visibilité sur Who’s Next via des sellettes, des présentoirs. « Ce n’est que reflet du marché actuel où de plus en plus de boutiques travaillent aujourd’hui un vrai lifestyle », poursuit-il.

Une vraie ligne édito

Enfin, out le forum de tendances qui fédérer les différents univers. Place à des focus sur chaque univers du salon. « Là aussi nous faisons évoluer notre formule pour mieux surprendre. Chaque espace proposera une scène inspirationnelle avec un vrai lifestyle », ajoute, Jean-Marc André. Tandis que le salon lancera le premier numéro de son magazine maison gratuit qui sera le reflet de cette prochaine édition. Et de conclure : « Nous sommes le seul salon en Europe à avoir ce partie pris éditorialiste, nous innovons complétement ! »

Photos : Who’s Next

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS