Galeries Lafayette : Paul Delaoutre a été remercié

Le groupe Galeries Lafayette a annoncé ce lundi 18 mars la nomination de Nicolas Houzé au poste de directeur général de la branche Grands magasins, en remplacement de Paul Delaoutre, 57 ans, qui quitte le groupe. Nicolas Houzé, 38 ans,

est le fils du président du directoire Philippe Houzé, lui-même gendre de Ginette Moulin, héritière du groupe de grands magasins fondé en 1894 par deux cousins alsaciens, Théophile Bader et Alphonse Kahn. Il fait partie du groupe depuis quinze ans et était directeur général adjoint de la branche Grands magasins depuis janvier 2012.

Le  Galeries Lafayette : Paul Delaoutre a été remerciécommuniqué du groupe Galeries Lafayette, publié ce lundi, indique : "Paul Delaoutre a su faire grandir cette enseigne. Il souhaite aujourd'hui relever de nouveaux défis". En réalité, il semblerait que celui qui était depuis dix ans à la tête des Grands magasins, et en particulier du vaisseau-amiral du groupe, sur les grands boulevards parisiens, a bel et bien été remercié.

Les causes ? On les devine : la défaite quant au contrôle de Monoprix, dont le capital est aujourd'hui détenu en totalité par Casino, et plus récemment, le dossier concernant le groupe Printemps qui est en train de tomber aux mains du Qatar au grand dam de Philippe Houzé qui tenait absolument à s’en emparer. Déjà candidat malheureux au rachat du Printemps en 2006, le groupe Galeries Lafayette dit avoir offert 1,8 milliard d'euros en début d'année pour le Printemps. L’offre, pour l'instant, n'a pas convaincu. Dans l’édition de lundi des Echos, Philippe Houzé revient à la charge et publie une tribune pour défendre son projet de rachat. D’après lui, «rapprocher les deux fleurons que sont les Galeries Lafayette et le Printemps offre sans nul doute les meilleures garanties pour les salariés en matière d’emplois, et pour le pays en matière de développement et de croissance».

Pour Philippe Houzé, la fusion de deux enseignes doit défendre un savoir-faire à la française : le boulevard Haussmann deviendrait ainsi « la plus grande et plus belle vitrine pour les talents de la création et de la mode françaises ». Il doit pour cela livrer bataille au projet du président actuel du Printemps, Maurizio Borletti, qui détient 30 pour cent du capital, et qui se serait rapproché d'un fonds d'investissements qataris pour racheter les 70 pour cent mis en vente par la Deutsche Bank. Philippe Houzé n’a pas hésité à qualifier le projet de Borletti de « construction baroque et opaque ».

Même si Nicolas Houzé était naturellement destiné à prendre un jour ou l’autre la destinée de la branche Grands magasins en main, le depart de Paul Delaoutre n’en est pas moins brutal. Il y a quinze jours encore, il inaugurait avec ses équipes le nouveau magasin de Strasbourg, et évoquait les nombreux sujets d’avenir pour le groupe. Paul Delaoutre avait accéléré l’internationalisation de la marque Galeries Lafayette en ouvrant des magasins à Dubaï, Casablanca et prochainement en Indonésie.

"Insuffler un nouvel élan"

Premier fils de la cinquième génération de la famille fondatrice des Galeries Lafayette à avoir intégré le groupe, Nicolas Houzé est l'aîné du président Philippe Houzé (un autre fils et une fille également). Ex-skieur de compétition, fan de golf, de tennis et d'art contemporain, il a toujours voulu travailler dans le groupe familial.

 Galeries Lafayette : Paul Delaoutre a été remerciéIl entre à 23 ans chez Monoprix, après un diplôme de l'ISG et des expériences chez A.T. Kearney et Deutsche Bank. Il fera notamment ses preuves en lançant le concept Monop', son « bébé », et en menant une mission d'optimisation du siège. Un MBA de l'Insead (Institut européen d'administration des affaires) plus tard, , c'est en août 2006 qu’il devient président de Louis-Pion-Royal-Quartz, la branche horlogerie du groupe, avec l'ambition d'y bâtir un pôle montres et horlogerie puissant. Il est nommé, en janvier 2012, directeur général adjoint de la branche Grands magasins.

“L’idée est d’avoir un sang neuf pour insuffler un nouvel élan”, déclare une porte-parole du groupe. Plus diplomate, le communiqué citant Philippe Houzé indique : "La nomination de Nicolas Houzé en tant que directeur général de la branche Grands magasins marque une nouvelle étape dans le développement de notre groupe. Alors que nous poursuivons une stratégie ambitieuse centrée sur notre métier historique du grand magasin, nous restons pleinement engagés autour de notre ambition d’être un groupe marchand, multispécialiste de styles de vie, multicanal et multipays. Je suis convaincu que l’excellente connaissance des métiers du commerce de Nicolas, ainsi que son expérience au sein de notre groupe, seront autant d’atouts pour écrire la nouvelle page d’une histoire de bientôt 120 ans".

Malgré un environnement économique déprimé, la branche Grands magasins a dégagé en 2012 un chiffre d'affaires en progression de 7,5 pour cent à 3,2 milliards d'euros.

Légende photo : Ginette Moulin, présidente du Conseil de Surveillance du groupe Galeries Lafayette entourée de ses petits-fils, Guillaume et Nicolas Houzé
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS