Vogue Paris, exporte de plus en plus son savoir-faire et son expertise au-delà du papier glacé car le groupe Condé

Nast recherche sans cesse de nouveaux modèles économiques. Xavier Romatet, ancien publicitaire et PDG de l’éditeur depuis sept ans est l’initiateur de cette nouvelle stratégie qui consiste renforcer les solutions de communication pour les annonceurs, mais aussi transformer une entreprise de presse en un portefeuille de marques. Il s’agit concrètement de passer de la page de publicité aux solutions de communication pour les marques. La Vogue Fashion Night ou l’AD Collector, sont des exemples frappants de ce nouveau modèle. Recemment le groupe H&M a lui aussi faire appel à la renommée du titre pour mettre en avant une sélection soignée de vêtements dans ses boutiques. Créer un évènement pour Vogue et Conde Nast, c’est se positionner en tant que tiers de confiance pour arriver à monétiser les communautés qui font confiance au titre.

Faire de la marque Vogue un intermédiaire de confiance au profit des marques

Dernier exemple en date de cette mutation du business model qui consiste à positionner Vogue comme un intermédiaire de confiance au profit des marques : le Printemps a décidé, pour célébrer la mode et les nouvelles collections, de faire appel au célèbre magazine qui va mettre en scène et en style les tendances de la saison dans ses vitrines du boulevard Haussmann du 20 février au 29 mars. Vogue sera également présent du 24 janvier au 22 mars dans l’atrium du grand magasin avec un Café Vogue exclusif.

Imaginé comme un appartement haussmannien, ce Café Vogue sera un mélange de modernisme des années 50 avec quelques touches de design scandinave. Quelques sculptures du « mid century modern » américain ponctueront le décor et donneront la réplique à une mise en scène vintage de couvertures du magazine et de mannequins habillés par les stylistes de la rédaction. Les derniers numéros du Vogue Paris seront consultables. La maison Hugo & Victor signera une carte à consommer sur place ou à emporter tandis que la maison de luminaires Delightfull, créera pour l’occasion, un lustre doré inspiré de l’opulence des années 50.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS