À plein gaz, Mango ouvre un nouveau centre logistique capable de gérer plus de 75000 articles à l’heure

Désormais, 27 millions de vêtements Mango sortiront de Lliça d'Amunt (Barcelone) vers ses points de vente à travers le monde. L’un des plus grands groupes de fast fashion montre clairement que son expansion passe par l’accélération de la distribution de ses produits. La marque espagnole a d’ailleurs investit dans un nouveau centre logistique, présenté lundi dernier à la presse, qui réapprovisionne son entrepôt de e-commerce situé au siège de Mango à Palau-solità i Plegamans (Barcelone), desservant l’ensemble des régions qui proposent l’achat en ligne. Antonio Pascual, responsable de la chaîne d'approvisionnement de Mango, nous présente les nouvelles installations.

Pas moins de 190 000 mètres carrés centralisent désormais la distribution de vêtements massive dans les 2 100 magasins Mango répartis dans les 110 marchés où opère la société. Un impressionnant navire presque entièrement robotisé qui représente un investissement de 230 millions d'euros et sera étendu de 90 000 mètres carrés supplémentaires en 2023, destiné à la logistique du commerce électronique et à l'extension de la zone d'expédition.

Comme Antonio Pascual l’a indiqué au cours de la visite, "en plein rendement, le centre logistique peut gérer plus de 75 000 articles par heure". Et cette haute performance est ce qui intéresse avant tout Mango et ses confrères de la fast fashion. Comme l’a indiqué la société, ce nouveau centre permettra de faire face à la croissance accélérée des ventes en ligne de la société. "Chaque jour, en moyenne 600 000 vêtements pliés ou suspendus quittent l'entrepôt et sont déchargés via 9 ressorts télescopiques."

Toni Ruiz, PDG de Mango, présent lors de notre visite, est fier d'avoir "l'un des centres les plus grands et les plus modernes d'Europe". Un bijou novateur que Ruiz -promu à la direction générale de Mango l'année dernière- perçoit comme un engagement clé pour l'entreprise qui lui permettra de booster la croissance de la marque au cours des prochaines années et de réagir beaucoup plus rapidement aux besoins de leurs clients. « Nos produits mettront jusqu'à cinq semaines pour atteindre les magasins les plus éloignés géographiquement et la livraison se fera, dans la plupart des cas, par voie terrestre, par camions."

À plein gaz, Mango ouvre un nouveau centre logistique capable de gérer plus de 75000 articles à l’heure

Quel sont les projets de Mango pour 2020?

"L'une des fonctions de ce nouveau centre logistique, qui sera étendu en 2023 moyennant un investissement de 35 millions d'euros, consiste à développer notre réseau de magasins. De plus, il nous permet de réduire les coûts et d’offrir le même niveau de service qu’avant à nos clients », avance Pascual.

Pour le PDG, l’année 2020 sera synonyme d’expansion : «Nous prévoyons d’ouvrir entre 30 000 et 40 000 mètres carrés d’espaces commerciaux dans le monde. Nous ne parlons pas du nombre de magasins, mais de mètres carrés. Nous allons nous développer dans plusieurs régions comme au Moyen-Orient. ” Par ailleurs, Toni Ruiz souligne l’importance des marchés prioritaires, chinois et nord-américain, et sa collaboration avec des grands magasins internationaux tels que Macy’s ou Hudson Bay.

Et parmi les nouveautés de 2020 visibles aux yeux de sa clientèle, Mango installera des conteneurs de vêtements usagés dans la plupart de ses établissements.

À plein gaz, Mango ouvre un nouveau centre logistique capable de gérer plus de 75000 articles à l’heure

Si la distribution et la consommation rapide de produits représentent le coeur de métier de la chaîne, quels sont ses engagements en mode durable?

Dans un monde en pleine mutation, la mode s'attaque ajourd’hui aux anciennes pratiques qui continuent à polluer la planète. Malgré tout, les chaînes de mode telles que Mango prennent des mesures pour adopter une mode plus responsable sur l’environnement.

D’après la marque espagnole, le nouveau centre logistique a été conçu pour minimiser l’impact sur l’environnement et réduire la consommation d’électricité, en privilégiant l’éclairage naturel et en renouvelant l’énergie cinétique.

«Nous recyclons plus de 3 000 tonnes de déchets plastiques chaque année. Nous travaillons avec les fournisseurs pour recycler nos sacs plastiques, mais ce n'est pas un processus facile et cela prend du temps. Nous cherchons à remplacer le plastique par un autre matériau», commente le PDG. "Nous sommes un peu lents par rapport à la concurrence, mais nous travaillons dur pour changer les choses."

En octobre dernier, la chaîne de mode a annoncé son adhésion au Fashion Pact, une coalition mondiale qui vise à renforcer la durabilité environnementale des secteurs du textile et de la mode et qui compte aujourd'hui 24 signataires formés par 56 entreprises et 250 marques. “Faire partie du Fashion Pact nous oblige beaucoup à améliorer les questions de développement durable », le thème de la production étant relayé au second plan.

À plein gaz, Mango ouvre un nouveau centre logistique capable de gérer plus de 75000 articles à l’heure

En ce qui concerne l'éthique et pour révéler la transparence de ses produits, Mango a lancé cette année un programme de fidélité appelé «Mango likes you», dans lequel elle envoie des « likes » à ses clients et non l'inverse, le but étant de créer un lien émotionnel plus fort avec eux. Pour Guillermo Corominas, directeur du service clients de Mango : «Ce projet ambitieux représente une étape importante pour la société, car grâce à vous, Mango vous permet de mener à bien une grande partie des initiatives conçues par le service clients. Des initiatives qui nous aideront à être plus pertinents pour nos clients et à projeter les valeurs les plus importantes de la marque: la durabilité, la culture et la communauté ». Un outil qui aide à connaître la traçabilité des produits et qui peut être utilisé aujourd'hui en Espagne et en France.

"Depuis plus de cinq ans, la mode a pris un nouveau tournant et en conséquence, nous avons transformé nos points de vente, amélioré l'expérience d’achat et développé le commerce électronique qui représente aujourd'hui 20 pour cent de notre chiffre d'affaires mondial", conclut Toni Ruiz. “À cinq semaines de la fin de l'année, nous entamons notre meilleure saison de vente avec le Black Friday et les fêtes de Noël. J'espère que vous allez tous beaucoup acheter! "

Photos: Mango

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS