Abercrombie & Fitch : des résultats décevants au premier trimestre

Abercrombie & Fitch, qui détient la marque éponyme et l’enseigne Hollister vient de présenter ses résultats du premier trimestre 2019. L’activité globale a été plus lente que prévu. Dès cette annonce, les actions ont chuté de 25 pour cent à Wall Street. Sur les trois premiers mois de l’exercice, clos au 4 mai, les ventes à magasins comparables d'Abercrombie ont progressé de 1 pour cent, également inférieures au consensus d'une hausse de 1,33 pour cent. Tandis que les ventes à l'international ont chuté de 6 pour cent sur la période.

Les ventes à magasins comparables de Hollister n'ont quant à elles progressé que de 2 pour cent, contre une hausse de 6 pour cent un an plus tôt et de 3,3 pour cent attendus par les analystes. Il s’agit de la plus faible hausse en deux ans de Hollister. Cette performance plus faible que prévu de Hollister inquiète particulièrement car la marque, qui cible un public plus jeune à un prix inférieur, est moins chargée d’histoire que sa grande sœur et a récemment connu du succès dans des catégories surf et lingerie.

Des ventes en magasin en deçà des perspectives

Le chiffre d’affaires du groupe de prêt-à-porter américain atteint 734 millions de dollars, ( 659 millions d’euros) contre 733,5 millions de dollars attendus. Enfin, sur la période, Abercrombie & Fitch a dévoilé une perte de 29 cents par action, toutefois moins lourde que les attentes de 43 cents par action.

"Nous avons réalisé notre septième trimestre consécutif de ventes comparables positives grâce à la vigueur continue de Hollister et à un retour à des ventes positives chez Abercrombie. Ceci a contribué à la croissance du chiffre d'affaires, à l'amélioration de la marge opérationnelle et à la réduction de la perte nette par rapport à l'année dernière", a cependant commenté Fran Horowitz, le pdg du groupe.

Dans la foulée de ses résultats, Abercrombie & Fitch indique rester concentré sur l'optimisation du réseau mondial de magasins, une priorité clé." Nous continuons à croire en notre réseau et nous nous engageons à offrir des expériences de marque intimes et omni-canal qui correspondent étroitement aux besoins de nos clients ", a détaillé le groupe. Celui-ci a fermé durant la période trois boutiques phares, (cinq au total depuis 2017). Il va fermer son magasin phare SoHo Hollister à New York et s’apprête à stopper l’activité des vitrines de prestige de Pedder Street à Hong-Kong et de Copenhague, au Danemark. Ces mesures représentent une étape importante dans les efforts d’optimisation du réseau mondial de magasins de l’entreprise, qui continue de délaisser les grands formats pour adopter des expériences de marque plus petites.

Une stratégie d’optimisation du réseau de magasins

Le groupe se montre confiant sur ses perspectives pour l’ensemble de l’exercice, mais les estimations pour le second trimestre de l’exercice sont, encore une fois, inférieurs aux attentes, avec une croissance des ventes en diffusion oscillant entre 0 et 2 pour cent et des ventes en magasins stables. Abercrombie & Fitch s'attend à ce que les ventes soient dans une fourchette comprise entre 0 et 2% et que les ventes des magasins comparables soient stables.

photo : abercrombie & fitch

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS