Adidas déplace sa technologie « speedfactory » en Asie

Dès cette fin d’année, Adidas délocalisera sa technologie « Speedfactory » pour produire des chaussures de sport chez deux de ses fournisseurs en Asie, a annoncé l’équipementier sportif dans un communiqué. Outre une réduction des coûts, le groupe « vise une meilleure utilisation de la capacité de production existante et une plus grande flexibilité dans la conception des produits. L’objectif étant de réduire le temps de production et de répondre rapidement aux besoins des consommateurs ».

Parallèlement la production dans les deux usines Speed factory d'Ansbach, en Allemagne, et d'Atlanta, aux États-Unis, sera interrompue en avril 2020 au plus tard. La première « usine du futur », en Allemagne avait été inaugurée en 2017. Elle emploie 160 salariés. Adidas poursuivra cependant sa collaboration avec le groupe Oechsler, l'opérateur des deux Speed factory, dans d'autres domaines de fabrication, tels que la production de semelles pour chaussures utilisant la technologie Boost, de semelles pour chaussures de football et de semelles imprimées en 4D.

Adidas souligne dans le même communiqué qu’il continuera à développer, améliorer et tester les processus de fabrication en Allemagne, sur son site de production de Scheinfeld, baptisé AdiLab.

Adidas délocalise ses usines du futur chez ses fournisseurs asiatiques

"Les Speed factory ont contribué à renforcer notre innovation et nos capacités de fabrication. Grâce à des délais de développement et de production raccourcis, nous avons fourni à nos clients une sélection de produits extrêmement pertinents pour les moments les plus importants. C'était notre objectif dès le départ. Tirer parti de l’ensemble de ces technologies pour les rendre plus flexibles et économiques tout en élargissant la gamme de produits disponibles ", a déclaré Martin Shankland, le directeur des opérations du groupe. À l'avenir, les Speed factory étendront aussi leur production à des modèles de toutes catégories et pas uniquement aux chaussures de course.

Pour rappel, Adidas fabrique environ 400 millions de paires chaussures, dont une part très marginale d’un million était jusqu’ici fabriqué dans les deux usines robotisées d’Allemagne et d’Atlanta.

photo : Adidas, Speed factory

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS