Adidas dépose un appel contre Nike à propos du brevet de la FlyKnit

Adidas a déposé hier un appel auprès de la Cour fédérale d'appel américaine contestant une décision rendue le 19 octobre, par la Commission de première instance et d'appel des brevets, confirmant le brevet de Nike pour la technologie supérieure tricotée.

Depuis son introduction en février 2012, la technologie supérieure de chaussure tricotée de Nike Inc., FlyKnit, a rapporté plus d'un milliard de dollars de ventes. Mais la technologie a également suscité un conflit avec Adidas AG depuis 2012, sur sa brevetabilité.

Adidas allègue que ce type de construction n'est pas brevetable

Le «brevet 749», obtenu en 2004, confère à Nike la responsabilité de l'invention d'une tige de chaussure tricotée par une machine à partir d'une seule pièce de fil, créant ainsi une structure tubulaire qui est ensuite coupée et attachée à la semelle de la chaussure, ainsi que les méthodes de fabrication de ce type de tige. La technologie réduit le travail, le matériel et le temps nécessaires pour produire chaque chaussure.

Dans son recours, Adidas allègue que ce type de construction n'est pas brevetable conformément au titre 35, article 103 de la loi américaine sur les brevets, qui stipule qu'un brevet d'invention ne peut être revendiqué si l'invention « aurait été évidente avant la date de dépôt effective de l'invention revendiquée à une personne ayant des compétences ordinaires dans la technique à laquelle appartient l'invention revendiquée. »

En d'autres termes, une personne ayant au moins quelques années d'expérience dans l'industrie de la chaussure aurait compris que la technologie du tricot était une option pour créer des chaussures avant que Nike ne dépose le brevet.

Adidas a lancé sa propre chaussure supérieure tricotée, le PrimeKnit, quelques mois après que Nike a publié le FlyKnit. Nike a ensuite déposé une injonction temporaire qui mettrait un terme à la vente et à la production de la technologie Adidas, que Nike prétendait être une copie de son FlyKnit.

Photo : PrimeKnit