(publicité)
(publicité)
Alexandre Arnault, 24 ans, est le nouveau patron de Rimowa

On connait bien ses ainés - Antoine et Delphine - qui ont depuis plusieurs années accédé tous deux aux plus hautes responsabilités au sein du groupe de luxe fondé par leur père. Antoine dirige Berluti et Loro Piana, Delphine est numéro 2 chez Louis Vuitton. Alexandre Arnault est quant à lui le troisième des cinq enfants de Bernard Arnault. Il a 24 ans et il va prendre la co-gérance du malletier allemand Rimowa dont LVMH a annoncé le rachat cette semaine.

On aurait tord de sourire en déclarant sur le ton de la plaisanterie que la valeur n’attend pas le nombre des années au sein de la dynastie Arnault. Bernard Arnault était très jeune lorsque son père Jean Arnault lui confia les clefs de l’entreprise familiale (la société Ferinel) dont l’activité principale était alors axée sur le BTP. Bernard Arnault vanta le courage de cette décision dans le livre d’entretiens réalisé par Yves Messarovitch (publié en l’an 2000). Dans ces entretiens, le puissant patron de LVMH rappelait avec une certaine émotion que son père non seulement lui avait confié la gestion de l’entreprise, mais qu’il avait eu aussi l’intelligence et disons le, le panache, de ne pas interférer dans les décisions de son jeune fils, même lorsque celles ci paraissaient à priori insolites, et peut être même intrépides (l’acquisition de Boussac notamment). Inutile de rappeler comment l’avenir a donné raison à cette vision du management.

Alexandre Arnault, 24 ans, est le nouveau patron de Rimowa

Rimowa, fondé en 1880, est l’une des très rares marques de luxe allemandes (voitures mises à part bien entendu). Des malles de qualité supérieure totalement adaptées aux transports aériens (Bernard Arnault croit dur comme fer à ce marché du voyage). Les stars raffolent de ces valisés en polycarbonate reconnaissables à leurs rayures horizontales, les chefs opérateurs apprécient leur légèreté et leur solidité.

« Taré de technologie »

Alexandre Arnault ne sera pas un gérant de papier. C’est lui même qui depuis deux ans négocie l’affaire avec Dieter Morszeck, 63 ans, le petit fils du fondateur de Rimowa. La légende indique déjà qu’il a fait preuve à cette occasion d’un véritable sens des affaires. Dieter de son coté n’a pas démérité. En 44 ans, Il a fait passer le chiffre d’affaire de l’entreprise de 2, 5 millions à 400 millions. Il cédera officiellement au mois de janvier prochain, 80 pour cent de son entreprise familiale à LVMH pour 640 millions d’euros, et il conservera 20 pour cent du capital tout en restant à la tête du groupe pendant encore trois ans. Il donnera l’argent à des associations et des fondations.

Dès janvier, Alexandre Arnault deviendra donc cogérant de Rimowa. La tache sera vaste : 3000 salariés. Son profil est intéressant. Il sort tout juste de Télécom ParisTech, l'une des plus prestigieuses grandes écoles d'ingénieur françaises. Il se décrit lui même comme ‘un taré de technologie ». On a déjà dit qu’il avait plusieurs fois accompagné son père lors de ses voyages au coeur de la silicon Valley. Il s’était longuement entretenu avec les fondateurs de Facebook et de twitter.

C’est sur twitter justement qu’Alexandre a choisi de faire l’annonce de sa nomination. Il la fait à sa façon, avec le ton adapté aux usages en vigueur sur les réseaux sociaux, un message teinté d’humour et de saine distanciation : « can’t feel guilty for using RIMOWA anymore », il termine son tweet par un smiley. C’est son premier tweet depuis son inscription sur le reseau qui date de 2009. Sa bio n’a pas changé : LVMH / technology freak / Geek at heart.

Crédit photo: capture d'écran: twitter @alexandrearnault