(publicité)
(publicité)
Alibaba double son bénéfice mais déçoit le marché

Le numéro un chinois de la vente en ligne Alibaba a vu son bénéfice net presque doubler au quatrième trimestre de son exercice 2016-2017, toujours dopé par les transactions via smartphones et tablettes, mais avec un résultat en-deçà des attentes, fruit d'une conjoncture mitigée en Chine.

Au cours des trois mois s'achevant fin mars, le bénéfice net part du groupe s'est établi à 10,65 milliards de yuans (1,55 milliard de dollars, 1,39 milliards d'euros), soit un bond de 98 pour cent sur un an, a indiqué Alibaba jeudi dans un communiqué.

Dans le même temps, le chiffre d'affaires du mastodonte chinois coté à New York s'est envolé de 60 pour cent à 38,58 milliards de yuans (5,03 milliards d'euros). Le groupe, qui a largement diversifié ses activités, tire néanmoins toujours l'écrasante majorité de ses revenus (82 pour cent) de ses plateformes de vente en ligne, puisque celles-ci ont généré 4,59 milliards de dollars sur le trimestre (+47 pour cent sur un an).

Alibaba, avec sa plateforme Taobao, domine à 90% le marché des échanges de particuliers à particuliers sur l'internet chinois et sa plateforme Tmall contrôle la moitié des transactions en ligne entre professionnels et particuliers. Au 4e trimestre, le nombre de consommateurs actifs sur les 12 mois précédents atteignait 454 millions, en hausse de 11 pour cent par rapport à fin 2016. Mais sur le seul mois de mars, le nombre d'usagers actifs mensuels se connectant via leur appareil mobile s'élevait déjà à 507 millions (+14 pour cent par rapport à décembre).

"L'importante croissance" des revenus tirés de la vente en ligne "et une robuste marge brute d'autofinancement nous ont permis de (poursuivre) une stratégie agressive d'investissements dans l'informatique +en nuage+ (cloud)" d'une part, et "les contenus numériques et le divertissement" d'autre part, a commenté le directeur général Daniel Zhang.

Deux segments où les revenus du groupe ont respectivement doublé et plus que triplé au cours du trimestre. Pour autant, le résultat ajusté par action --qui fait référence à Wall Street où Alibaba est coté-- s'est établi pour le trimestre à 0,63 cents (4,35 yuans), soit en-deçà des attentes des analystes (4,51 yuans). De fait, les analystes s'inquiètent du ralentissement de la croissance chinoise et de l'assombrissement de la conjoncture.

Alibaba, fondé par l'emblématique milliardaire Jack Ma, tente d'y remédier en s'efforçant de séduire la classe moyenne par un gonflement du nombre de produits importés (notamment dans l'alimentaire) sur ses plateformes, et a récemment conclu un partenariat avec un vaste conglomérat de magasins en dur. Alibaba a par ailleurs annoncé jeudi un programme de rachat d'actions totalisant jusqu'à 6 milliards de dollars sur une période de deux ans, et remplaçant les programmes en cours. (AFP)

Photo: Alibaba