L'enseigne de chaussures André, appartenant au groupe en restructuration Vivarte, a été rachetée par le site français de vente en ligne Spartoo, ont annoncé lundi Les Echos.

Interrogées par l'AFP, les deux entreprises n'ont pas souhaité commenter cette information, alors que, selon les syndicats de Vivarte, un comité central d'entreprise (CCE) est prévu mardi matin.

Les organisations syndicales ont néanmoins confirmé "à 99 pour cent" à l'AFP la cession de la marque plus que centenaire au site de vente en ligne. La semaine dernière, lors de la publication des résultats annuels de Vivarte, le PDG du groupe, Patrick Puy, avait annoncé qu'il donnerait cette semaine aux partenaires sociaux les noms des repreneurs des marques André et Naf Naf (vêtements), mises en vente en mars dernier.

Créé en 1896, André compte 175 boutiques et près de 800 salariés. Fondé en 2006 à Grenoble par Boris Saragaglia, qui en est toujours le PDG, Spartoo a quant à lui ouvert en 2015 son premier magasin physique.

Vivarte, qui a annoncé jeudi avoir décidé de vendre sa marque de chaussures Besson, a enregistré un recul de son chiffre d'affaires d'environ 18 pour cent lors de son exercice décalé 2016-2017, tout en affichant des pertes réduites de plus de moitié et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) "en progression pour la première fois depuis six ans".

Depuis plusieurs mois, Vivarte, engagé dans un plan de cession et de restructurations, s'est recentré sur ses marques-phares: La Halle (chaussures et vêtements), Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS