Après Jimmy Choo, le groupe Jab Luxury met Bally en vente

Bally, la marque suisse de chaussures de luxe, s’unie à Jimmy Choo dans le processus de vente que Jab Luxury, propriétaire des deux marques, a initié cette semaine afin de se centrer sur les biens de consommation et de sortir du segment du luxe.

Jab Luxury rachetait Bally à Texas pacific Group pour un montant compris entre 600 millions de francs suisses (555,2 millions d’euros) et 700 millions de francs suisses (647,7 millions d’euros).

Au départ, comme son nom l’indique, Jab Luxury misait sur le segment du luxe en s’offrant des enseignes comme Derek Lam, Solange Azagury-Partridge et Zagliani, mais elle a fini par les vendre. À l’inverse, le fonds d’investissement a agrandi son prortefeuille de marques dans le secteur des biens de consommation et cosmétique, notamment avec l’acquisition de Coty, Reckitt Benckiser ou Espresso House.

Bally prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires de 1 000 millions de dollars (920,9 millions d’euros) en 2021. La Chine constitue le marché principal de la marque où elle opère avec 58 points de vente.

Photo : Bally website

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS