• Home
  • Actualite
  • Business
  • Ba&sh aborde le marché de la seconde main

Ba&sh aborde le marché de la seconde main

By FashionUnited

11 déc. 2019

Business

Qui aurait pensé que la seconde main exciterait autant les grandes enseignes de mode il y a seulement cinq ans ? Personne. Vraiment personne dans l’univers de la mode. Et pourtant, la fusée est bien sur orbite surfant sur une croissance de 12 pour cent par an. Après les grandes chaines spécialisées qui annoncent les unes après les autres se positionner (comme le groupe Inditex), l’essor exponentiel de Vinted, les interrogations du monde du luxe, voici venir les enseignes premium.

Pierre-Arnaud Grenade, directeur général de Ba&sh (200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019) a annoncé lors du Forum de la Mode, organisé depuis quatre ans par les fédérations professionnelles et la Direction générale des entreprises (Dge) se lancer dans la seconde main en avril 2020. Pour ce faire un "smart button", soit une nouvelle fonctionnalité, va être mis en place sur le site de la marque pour permettre aux clientes de revendre automatiquement sur toutes les plateformes de revente et ce au niveau mondial, le produit qu'elles auront acheté chez Ba&sh.

Derrière ce lancement se cache une véritable innovation de rupture. Pour mener à bien ce projet, la marque s’est associée aux startups Arianee et Reflaunt. En un clic et directement depuis le site www.ba-sh.com, la cliente pourra mettre en vente ses pièces via la technologie circulaire Reflaunt. Qui plus est, un certificat d’identité numérique inscrit sur une blockchain et généré par Arianee sera attribué à chaque article revendu. Ce certificat garantira aux vendeurs comme aux acheteurs une solution simple, sécurisée et respectueuse de leurs données personnelles. Ce protocole développé fournit à chaque objet une identité numérique unique, infalsifiable et augmentée de manière totalement sécurisée et anonyme. Dès le mois d’avril 2020, la marque-enseigne proposera donc directement depuis son site marchand www.ba-sh.fr La possibilité de mettre en vente des articles – vêtements ou accessoires – appartenant à d’anciennes collections de la marque.

Un véritable écosystème de revente

Techniquement, Reflaunt va développer une fonctionnalité de revente qui se matérialisera sous la forme d’un bouton « revendre » dans le compte en ligne des clients de Ba&sh. Le client qui souhaite revendre un article d’une collection passée doit activer cette fonctionnalité. Ce faisant il déclenchera la création d'un certificat d’identité numérique Arianee qui viendra supporter le processus de revente mis en place grâce à la solution Reflaunt. Le client pourra ainsi voir son produit proposé facilement et de façon sécurisée à la revente sur différentes marketplaces. Une fois la transaction de revente effectuée, le certificat d'identité numérique du produit est transmis au nouveau propriétaire qui a ainsi la garantie d’avoir acquis un produit authentique.

Ce nouveau service facilitera considérablement le processus de revente pour ses clients. Ceux-ci n’auront plus à trier ses articles, rechercher le prix optimal, et surtout prouver l’authenticité des pièces. Enfin, l’article sera listé simultanément sur plusieurs marketplaces, augmentant ainsi les chances d’être vendu.

« La créativité, les services et la responsabilité sont au cœur de la mission de Ba&sh et de nos équipes. Le marché de la seconde main revêt un enjeu environnemental considérable pour notre secteur et il représente également une opportunité importante. Nous avons la volonté d’offrir des services facilitants et innovants à nos clientes pour consommer différemment et plus durablement à nos côtés. Nous sommes heureux et fiers d’intégrer de nouveaux business models responsables en s’associant à des start-ups disruptives comme Reflaunt et Arianee », a déclaré dans un communiqué Pierre-Arnaud Grenade.

photo : Ba&sh-Facebook

BA&SH
SECONDE MAIN