• Home
  • Actualite
  • Business
  • Birkenstock France enregistre une croissance record de 22 % de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre

Birkenstock France enregistre une croissance record de 22 % de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre

By Diane Vanderschelden

loading...

Scroll down to read more

Business

Megan Kulick Credits: Birkenstock Holding plc

Dans son deuxième rapport sur les bénéfices depuis son entrée en bourse, le géant allemand de la chaussure, Birkenstock, a rehaussé ses perspectives après les gains réalisés au deuxième trimestre.

Birkenstock Holding a annoncé un chiffre d'affaires de 481 millions d'euros (environ 521 millions de dollars) pour le deuxième trimestre, soit une augmentation de 22 % d'une année sur l'autre, selon un communiqué de presse publié jeudi 30 mai. En réponse à ces résultats, la société prévoit désormais un chiffre d'affaires d'environ 1,78 milliard d'euros, ce qui représente une augmentation globale d'environ 19 % pour l'année fiscale. Il s'agit d'une révision à la hausse par rapport à la fourchette de 1,74 à 1,76 milliard d'euros prévue précédemment.

Analyse

Il s'agit du deuxième rapport trimestriel sur les bénéfices depuis l'entrée en bourse de l'entreprise allemande de chaussures.

Ce dernier rapport sur les bénéfices de Birkenstock a révélé une augmentation de 20 % du chiffre d'affaires, mais l'action de la société a connu une baisse de 10 % suite à l'annonce. Ce résultat apparemment contradictoire a conduit les analystes à souligner l'importance de prendre en compte des indicateurs financiers plus larges que la simple croissance du chiffre d'affaires, en particulier dans le contexte d'une introduction récente en bourse. Selon Fashion Dive, les analystes attribuent la baisse du cours de l'action aux subtilités d'une introduction en bourse. Ils soulignent que les indicateurs financiers, tels que la rentabilité et les marges, permettent d'évaluer plus globalement la santé et les perspectives d'avenir d'une entreprise.

Malgré la performance boursière, le PDG de Birkenstock, Oliver Reichert, est resté optimiste, insistant sur les perspectives de forte demande de l'entreprise. "Grâce à notre modèle de distribution optimisé, la demande continue de dépasser l'offre dans tous les segments, canaux et catégories", a déclaré Reichert dans un communiqué de presse. "Nous constatons une demande particulièrement forte dans des zones géographiques et des catégories largement inexploitées que nous avons identifiées."

Et de fait, Birkenstock semble régner en maître en Europe, menant le marché avec une croissance à deux chiffres et augmentant sa part de marché dans la région. Les chiffres de vente montrent une augmentation robuste de 21 % (ajustée aux fluctuations monétaires), alimentée par une forte demande à la fois dans les canaux de vente directe au consommateur (DTC) et de vente en gros (B2B). Ce succès s'étend à leurs partenariats avec les principaux détaillants, où les taux de vente ont augmenté en moyenne de 24 %, certains dépassant même les 50 %. Cette domination européenne est le résultat direct des efforts de transformation stratégique de Birkenstock. En mettant en œuvre des pratiques de distribution disciplinées et en se concentrant sur des produits de qualité supérieure, l'entreprise s'est assuré un espace d'étalage plus important et a stimulé la croissance des ventes.

D'après les données de Société.com, la plateforme d'informations financières, Birkenstock France a enregistré un chiffre d'affaires de 27 812 400,00 € pour l'année 2023. Le total du bilan de l'entreprise a ainsi connu une hausse de 7,83 % entre 2022 et 2023.

Plus globalement, les plans d'expansion de l'entreprise comprennent la création d'une nouvelle usine de fabrication en Allemagne. Birkenstock prévoit que cet investissement améliorera sa capacité et sa flexibilité pour "étendre sa présence dans des segments et des catégories sous-exploités". L'entreprise prévoit un impact financier de 200 points de base sur la marge brute et l'EBITDA ajusté grâce à cette nouvelle usine.

Birkenstock, une marque indétrônable à Paris

La popularité de Birkenstock a connu un boom en France. En 2019, la marque a vendu plus de 24 millions de paires de chaussures dans tout le pays, selon Capital. Deux ans plus tard, la marque allemande a fait la une des journaux en cédant une participation majoritaire à LVMH, le géant du luxe, pour la somme (astronomique) de 4 milliards d'euros. Cet investissement comprenait une participation du groupe LVMH et de Financière Agache, la holding personnelle de Bernard Arnault. Depuis, le groupe a entrepris une refonte stratégique de l'image de marque de Birkenstock en France, en fermant notamment certains magasins qui passaient peu de commandes ou ne respectaient pas les standards minimaux de présentation de la marque. Une stratégie qui, comme en témoignent les résultats probants, s'avère fructueuse : la popularité de la marque ne cesse de croître en France.

Birkenstock