• Home
  • Actualite
  • Business
  • Birkenstock : L Catterton fait monter les enchères

Business

Birkenstock : L Catterton fait monter les enchères

By Odile Mopin

9 févr. 2021

Selon une information de Women’s Wear Daily, la marque allemande de sandales déjà convoitée par le fonds CVC serait à présent en pourparlers avec L Catterton, le fonds d’investissement soutenu par LVMH et Groupe Arnault. « LVMH pourrait prendre une participation directe au capital de la société allemande dans le cadre d’un rachat par L Catterton » a indiqué WWD, citant des sources proches du dossier.

Birkenstock en pourparlers avec L Catterton

Si aucune des parties ne confirment ni n’infirment pour le moment, Birkenstock serait rentré en négociation exclusives avec L Catterton. Le groupe familial cible notamment le potentiel de croissance en Asie de L Catterton, très implanté dans la région. Le fonds international, basé dans le Connectitut a fusionné avec L Capital, le bras armé de LVMH. Il gère selon son site internet plus de 23 milliards de dollars d’actifs et investit sur les segments de la mode, de la beauté, du bien - être, de l’équipement de la personne en général. Et toujours dans une optique premium et désirable. Dans son portefeuille figure notamment les doudounes françaises Jott, la marque de prêt-à-porter Ba&sh ou encore Pepe Jeans.

De son côté, le fonds CVC Capital Partners est déjà engagé dans des discussions pour racheter le groupe familial valorisé à 4 milliards d’euros, selon des informations de presse reprise par l’AFP. Les propriétaires pourraient se décider dans les prochains mois.

Birkenstock revendique 250 années d’existence. Mais le premier déclic s’est produit à la fin du XIX e siècles, lorsque Konrad Birkenstock, fabricant de chaussures basé près de Francfort a conçu sa première semelle « orthopédique ». Le second, dans les années 2000 quand la sandale « la plus laide du monde » devient un fétiche mode, et défile sur les podiums internationaux. Un produit confortable et bien - être, familial mais aussi mode, pile dans la cible de L Catterton.

Le groupe, bien que dirigé par des managers d’expérience, est toujours resté dans le giron de la famille aujourd’hui représentée deux arrière-petits-fils de Konrad. II a vendu en 2019 près de 24 millions de paires de chaussures, pour un chiffre d’affaires de 721, 5 millions d’euros, en croissance à deux chiffres. La marque est d’ailleurs en train d’étendre ses capacités de production, notamment en Allemagne.

Crédit : Birkenstock