• Home
  • Actualite
  • Business
  • Black Friday, quels résultats en temps de crise?

Black Friday, quels résultats en temps de crise?

By Sharon Camara

30 nov. 2021

Business

Shein

Bilan mitigée pour le Black Friday. Si la vente en ligne se porte bien, les choses sont plus difficiles pour le retail, impacté par la crise sanitaire.

S’il y a une tradition impossible à manquer aux États-Unis, c’est bien celle du Black Friday. Le vendredi après la Thanksgiving, le quatrième du mois, où les prix de tous les commerces sont bradés. Au fil des années, cette tradition a dépassé les frontières américaines pour s’imposer dans le monde entier, notamment en France, où elle a été importée en 2013 par Amazon.

Si pendant longtemps le succès du Black Friday était indéniable, le passage de la crise sanitaire, qui a fortement impactée le retail, a changé la donne. Pour la vente en ligne, le contexte est différent. Le e-commerce a su tirer son épingle du jeu et devenir incontournable dès le début de la crise.

En plus de la crise sanitaire, les États-Unis doivent faire face à une inflation à 6,2 pour cent qui a un impact sur la baisse de la fréquentation des commerces sans pour autant toucher à la croissance de la vente en ligne. Selon les chiffres de Mastercard, partagé par RFI, le retail a enregistré une hausse des ventes de 30 pour cent par rapport à 2020 tandis que la vente en ligne augmentait de 47,5 pour cent par rapport à l’année précédente.

Les comportements d’achats des consommateurs

D’après une étude d’Havas CSA réalisée pour SHEIN auprès des 15-24 ans, le Black Friday est un évènement très attendu par les filles de la génération Z. 84 pour cent d’entre elles ont une bonne image de l’évènement tandis que 41 pour cent l'associent à une journée propice à la surconsommation. D’ailleurs, 58 pour cent revendront à terme leurs vêtements, 40 pour cent les donneront à leur entourage et 36 pour cent à une association.

Avec un budget moyen de 172 euros, en hausse de 50 pour cent par rapport à 2020, ces consommateurs utilisent 83 pour cent de cette somme pour l’achat de vêtements et d’accessoires. Leur choix se porte majoritairement sur des pièces modes à 79 pour cent, a contrario 33 pour cent se tournent vers des vêtements pour travailler, 32 pour cent vers des vêtements habillés et 25 pour cent vers des vêtements de sport. Pour profiter du Black Friday en toute sérénité, une fille sur deux de la génération Z a fait du repérage une à deux semaines en amont afin d’avoir déjà en tête ce qu’elle souhaite acquérir.

Black Friday