• Home
  • Actualite
  • Business
  • Boris Provost : « Le repositionnement de Tranoï a été validé par les acheteurs »

Boris Provost : « Le repositionnement de Tranoï a été validé par les acheteurs »

By Herve Dewintre

19 oct. 2021

Business

Un positionnement sélectif, une curation exigeante et engagée : le parti pris mode de Tranoï, impulsé par Boris Provost qui dirige la plateforme depuis 2019, porte ses fruits malgré le contexte toujours impacté par la crise du Covid. Le salon a fait son grand retour en même temps que les défilés physiques pendant cette fashion week parisienne consacrée au prêt à porter féminin printemps-été 2022 avec une édition organisée du 30 septembre au 3 octobre dernier au Palais de Tokyo.

Le nouveau format de cette édition a été plébiscité par les 56 designers présents. Ils ont salué la présence des grands acheteurs, l’excellent niveau des prises de commande et les nouveaux contacts fort qualitatifs. « Retours très encourageants et positifs: nous avons eu énormément de demandes de grands acheteurs» confirme la créatrice Armine Ohanyan qui a fondé sa marque éponyme en 2016 et inauguré sa première boutique parisienne en 2019. Un enthousiasme partagé par Maria Boyarovskaya : « de très bons contacts avec de nouveaux acheteurs » indique la créatrice qui a fait ses armes en tant que designer junior au Studio de Givenchy puis John Galliano avant de fonder sa marque de prêt à porter féminin aux cotés d’ Artem Kononenko il y a cinq ans.

Rendez-vous physiques et live streaming

Globalement, les designers se félicitent des contacts rendus possible par la présence des acheteurs sur le salon mais aussi par la mise en place de rendez-vous digitaux : plus de 40 live streaming ont été organisés pour présenter les collections aux acheteurs qui ne pouvaient pas voyager. Les organisateurs confirment que Tranoï Link, la plateforme de Tranoi a pleinement joué le relai entre les acheteurs et les exposants, avant et pendant le salon : plus de 12 000 pages vues pour une durée moyenne de plus de 6 minutes par vues.

L’accélération digitale, au même titre que l’internationalisation du salon, faisait partie des grandes missions que le dirigeant de Tranoï s’était assigné lors de sa prise de fonction. Concrètement, Tranoï Link permet aux marques de mode de bénéficier d’un site BtoB dédié afin de présenter et promouvoir leurs collections, ainsi que leurs actualités, à un cœur de cible d’internationaux Les acheteurs quant à eux peuvent aisément rechercher des produits - pour la saison en cours et/ou la saison suivante- mais aussi découvrir les innovations des marques.

Parmi les acheteurs français et internationaux (l’Italie, les USA, l’Espagne, l’Allemagne et la Belgique notamment) ayant répondu au rendez-vous, figuraient 24S, Amicis, Beams, Bergdorf Goodman, Bertinotti, Bloomingdales, Curve, Dell’Oglio, Galeries Lafayette, Isetan, Just One Eye, La Samaritaine, Le Bon Marché, Los Enamorados, Marubeni, Modissa, Net-A-Porter, Printemps, Série Noire, Solis, Takashiyama, Tomorrowland, United Legend ou encore Zalando. « La stratégie de repositionnement de Tranoï a été validée par les marques participantes et les acheteurs » déclare Boris Provost. « Notre ambition est de continuer dans cet axe de sélectivité et de mise en relation entre les retailers et les designers. » Le dirigeant confirme au passage l’engagement de Tranoï auprès de la Paris Fashion Week pour 2022, avec un événement en janvier et en mars au Palais de Tokyo. Tranoi est en effet partenaire officiel de la FCHM depuis mai dernier.

Crédit photos : Tranoï