Bucherer veut s’imposer sur le marché fructueux des montres de luxe de seconde main

Les montres vintage ont le vent en poupe, la demande ne cesse de progresser. La fascination exercée par certains modèles rares ne faiblit pas. Certains modèles sont devenus des valeurs refuges. Consciente de cette réalité, l’enseigne Bucherer, qui a rouvert ses portes à Paris, poursuit son développement sur le marché des montres « Certified Pre-Owned (CPO) », c'est à dire, pour le dire plus simplement, le marché des montres d'occasion ou de seconde main. L’enseigne familiale fondée en 1888 à Lucerne va étendre son offre en boutique et en ligne, mais aussi définir de nouveaux standards destinés à rassurer sa clientèle.

« Nous voulons redéfinir le marché avec des montres de luxe de seconde main et offrir à ces garde-temps prestigieux la vitrine et l’environnement qu’ils méritent en tant qu’objets de luxe » précise Guildo Zumbühl, CEO du groupe Bucherer qui est représenté dans 36 sites exclusifs d’Europe avec 17 points de vente en Suisse, 10 filiales en Allemagne, un flagship à Vienne, une boutique à Paris (la plus grande boutique de montres et de bijoux au monde), une boutique à Copenhague et 6 boutiques à Londres. « Bucherer incarne la tradition, la fiabilité, la précision et la crédibilité : ces qualités sont indispensables pour sensibiliser le grand public au Certified Pre-Owned et pour permettre aux clients d’investir dans ce marché en toute confiance » détaile le CEO.

La première incursion ambitieuse de l’enseigne sur le marché des montres de seconde main a véritablement débuté avec la reprise en janvier 2018 du distributeur d’horlogerie de luxe américain Tourneau. Ce distributeur bénéficie en effet d’une longue expérience sur le secteur du Certified Pre Owned. L’offensive s’est accelérée en septembre dernier avec l’inauguration à Genève de la Bucherer Gallery : une vitrine dédiée aux montres de seconde main occupant l’integralite du quatrieme étage de la boutique.

L’Offre CPO va continuer de s’étendre à l’international

Cette Bucherer Gallery est concue comme un lieu de rencontre et d’échange, ponctué d’expositions artistiques temporaires, de salons, et agrémenté d’un bar. Certaines manifestations sont reservées à des invités triés sur le volet, d’autres sont ouvertes au grand public. L’ouverture inaugurale à Geneve de cette Bucherer Gallery a été dupliquée à Zurich en octobre 2019, puis à Hambourg un mois plus tard. L’enseigne a prévu pour 2020 d’installer ce concept à Londres, avec un projet exclusif à Covent Garden, mais aussi à Berlin, Düsseldorf, Vienne, Lucerne.

C’est désormais à Paris d’acceuillir ce nouveau concept. Les clients peuvent consulter et acheter les montres Pre-Owned dans le magasin parisien du groupe et sur internet. Sur le site de l’enseigne, les clients français peuvent consulter l’intégralité de l’offre du moment, en toute transparence. Il s’agit d’offres instantanées, « il n’existe pas de liste d’attente » insiste le communiqué du groupe. En boutique, le client peut voir la montre et l’essayer directement : « Nous sommes convaincus que le fait de proposer des montres Certifed Pre- Owned dans nos boutiques est un facteur de réussite important » souligne Patrick Graf, Chief Commercial Officer de Bucherer qui ajoute « Pouvoir toucher et ressentir font de l’achat d’une montre de luxe une véritable expérience émotionnelle et permet à Bucherer de se différencier des vendeurs 100 pour 100 en ligne sur ce marché ». Les vendeurs en ligne de montres d’occasion sont effectivement de plus en plus nombreux. On pense notamment à entreprise Watchfinder & Co. fondée au Royaume-Uni en 2002, qui a été rachetée par le groupe Richemont en juin 2018.

Rassurer les clients en émettant son propre certificat

Au-delà des spécificités de cette expérience retail, l’enseigne mise aussi, pour séduire les clients, sur le certificat spécifique fourni avec chaque des montres proposées à la vente. Cette garantie assure que la montre est authentique et en parfait état. Pour établir ce certificat, les horlogers de l’enseigne ouvrent chaque modele pour l’examiner avec soin ; au besoin, les experts procèdent à l’entretien ou à la réparation des montres. Pour terminer, l’horloger atteste son travail réalisé à la main en apposant sa signature. Deux ans de garantie sont accordés par l’enseigne. De quoi séduire les amoureux de belles mécaniques mais aussi les premiers acquéreurs qui ne souhaitent pas investir dans une montre neuve. Pour parachever cette insertion dans le marché du vintage, l’enseigne a programmé une campagne dont le slogan sera : « Yours to be continued ».

Crédit photo : Bucherer

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS