Canada Goose : l'anorak en duvet ne fait plus recette

Montréal - L'action du fabricant canadien de vêtements d'hiver haut de gamme Canada Goose a décroché mercredi en Bourse après la publication de chiffres de ventes et de prévisions jugés décevants. L'action Canada Goose a plongé de 31 pour cent à la Bourse de New York, clôturant la séance à 33,79 dollars.

L'entreprise, dont les anoraks en duvet ont fait la réputation, a annoncé une hausse de 25 pour cent de son chiffre d'affaires pour le trimestre terminé le 31 mars, à 156,2 millions de dollars canadiens (104 millions d'euros). Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires légèrement supérieur de 158,9 millions de dollars, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Pour l'ensemble de son exercice financier 2020 et les trois années suivantes, Canada Goose prévoit une hausse de 20 pour cent de son chiffre d'affaires, indique le communiqué.

C'est moitié moins que la hausse de 40,5 pour cent du chiffre d'affaires enregistrée en 2019, qui s'est établi à 830,5 millions de dollars canadiens (552 millions d'euros).

Canada Goose mise sur ses magasins physiques

Canada Goose vend ses parkas frappés du logo bleu-blanc-rouge à l'effigie du pôle Nord dans ses propres boutiques luxueuses, plutôt que de passer par des intermédiaires.

Le groupe, contrôlé par le fonds américain Bain Capital, exploite actuellement 11 boutiques sur trois continents.

Canada Goose prévoit l'ouverture prochaine de six nouvelles boutiques en France, en Italie, au Canada et aux Etats-Unis. L'une d'elles verra notamment le jour au cœur du quartier de la mode à Milan et une autre sur la prestigieuse rue Saint-Honoré à Paris.

Chacune comprendra une « chambre froide », où les acheteurs potentiels pourront essayer les parkas dans des environnements où le mercure descend bien en-dessous de zéro degrés Celsius, la raison d'être de ces vêtements vendus autour de 1.000 euros pièce.

Au quatrième trimestre, Canada Goose a dégagé un bénéfice net en hausse de 11 pour cent à 9 millions de dollars canadiens (6 millions d'euros).

Hors exceptionnels et ramené à une action, le bénéfice est ressorti à 8 cents, le double de ce qui était attendu par les analystes.

Pour l'ensemble de son exercice décalé, Canada Goose a dégagé un bénéfice net en hausse de 52 pour cent à 144 millions de dollars (96 millions d'euros).(AFP)

Photo: Canada Goose website

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS