Carolina Herrera porte plainte contre la directrice artistique d'Oscar de la Renta

Quand un cadre essaie de destituer la créatrice Carolina Herrera de son poste de directrice de la création de sa propre compagnie, que le pari échoue, et qu’elle part travailler chez Oscar de la Renta, alors cela finit en procès.

Laura Kim, alors chez Carolina Herrera, a refusé une offre de 1 million de dollars du PDG François Kress, pour devenir la directrice de la création de la maison de mode en juillet.

Carolina Herrera a intenté un procès contre Oscar de la Renta, dans la cour de l'État de New York, au début de cette semaine, dans une tentative d'appliquer une clause de non-concurrence de six mois, dans le contrat de l'ancienne designer senior de la maison, Laura Kim. Selon un plan mis en œuvre par le directeur général François Kress, la styslite, qui a rejoint l'équipe de Carolina Herrera en octobre 2015, devait commencer sa transition pour remplacer la fondatrice de la maison, à la fin février 2016. Chose qu’ignorait Carolina Herrera, âgée de 77 ans.

La cour donne raison à Carolina Herrera

Laura Kim, qui a fondé la marque basée à New York, Monse, aux côtés de Fernando Garcia, a finalement démissionné de son rôle à Caroline Herrera, le 8 juillet et, début septembre, ils ont tous deux ont annoncé qu'ils rejoignaient Oscar de la Renta comme directeurs de la création.

Laura Kim avait déjà travaillé sous Oscar de la Renta lui-même, en tant que directrice de studio pendant 12 ans. Fernando Garcia a passé six ans là-bas, en tant que designer senior.

Selon la plainte de Carolina Herrera, François Kress a envoyé à Laura Kim une lettre, peu de temps après la nouvelle de sa nomination à Oscar de la Renta pour lui notifier l'accord de six mois de non-concurrence qui était inclus dans son contrat avec Carolina Herrera, jusqu'à janvier. Les avocats de Laura Kim ont soutenu que la clause non-concurrence était inapplicable, alléguant qu'elle avait été rejetée de Carolina Herrera car celle-ci refusait de partir.

Selon un communiqué envoyé à WWD, « Carolina Herrera est heureuse d’apprendre que la cour a aujourd'hui accordé une ordonnance de restriction temporaire, qui respecte l'accord de non-concurrence que nous avons signé avec notre ancien créateur senior ».

Le duo devait présenter leur première collection pour Oscar de la Renta pour l’Automne-hiver 2017 en février. On ne sait pas encore combien de temps la clause de non-concurrence de la cour sera appliquée.

Photo : Carolina Herrera campagne SS16